BFMTV

Laura Smet présente son premier court-métrage: "Le cinéma me nourrit"

L’actrice de 34 ans passe derrière la caméra avec un premier court-métrage qu’elle présente au festival du film francophone d’Angoulême. Elle répond à BFMTV sur ses prochaines ambitions.

Nouveau cap pour Laura Smet. L’actrice présente ce mercredi son premier court-métrage en tant que réalisatrice au festival du film francophone d’Angoulême. Ce mardi, à l’occasion de l’ouverture du festival, elle répond à BFMTV sur ce défi qu’elle se lance:

"Je suis hyper fière, surtout", explique-t-elle. "C’est vrai que ça a été fait d’une manière assez particulière, et du coup c’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur."

"Je suis en train d'écrire sur mon long"

Dans ThomasLaura Smet met en scène sa mère, l’actrice Nathalie Baye. Une première œuvre, en attendant d’autres réalisations:

"Je suis en train d‘écrire mon long-métrage et j’espère l’aboutir et le faire. Ça fait deux ans que j’écris sur mon long. Ça prend du temps mais j’espère que ça arrivera à terme."

"Je passe ma vie au cinéma"

L’artiste de 34 ans se confie par ailleurs sur son amour pour le septième art: "C’est surtout le cinéma qui me nourrit, ça m’apporte énormément d’émotions de toutes sortes", explique-t-elle. "Quand j’ai un coup de cafard, ou même quand je vais bien, quand j’ai des moments comme ça, je passe ma vie au cinéma (…) j’étais contente de retrouver mes vraies racines."

Benjamin Pierret