BFMTV

Jennifer Garner et Halle Berry contre les paparazzi

Halle berry et Jennifer Garner veulent protéger leurs enfants des paparazzis

Halle berry et Jennifer Garner veulent protéger leurs enfants des paparazzis - -

Jennifer Garner et Halle Berry ont témoigné devant le Parlement californien du "calvaire" que subissent leurs enfants quotidiennement. Elles demandent une protection les concernant.

Un sénateur démocrate américain a proposé d'élargir la loi concernant le harcèlement, souhaiant qu'il concerne désormais les photos et vidéos des enfants mineurs prises sans l'accord des parents. Ce texte vise directement les paparazzi.

Pour soutenir l'initiative, les actrices américaines Halle Berry et Jennifer Garner sont allées témoigner, ce mardi, devant la commission des lois du Parlement californien.

"Protéger les enfants"

"Ces hommes arrivent avec leurs appareils photo, assaillant l'école et les jeunes enfants, juste pour avoir une photo" avait déjà déclaré Halle Berry aux parlementaires de Sacramento en juin dernier.

La star, enceinte d'Olivier Martinez, a réitéré ses propos ce mardi. Elle a indiqué vouloir que sa fille (qu'elle a eue avec Gabriel Aubry) arrête d'avoir peur de se rendre à l'école. "Nous ne sommes pas juste des célébrités pleurnichardes. Nous sommes des mères essayant de protéger leurs enfants", a-t-elle plaidé.

"Je vous demande de prêter attention (à ce sujet) en tant que parents", "feriez-vous autrement pour vos propres enfants?" a renchérit Jennifer Garner, épouse de Ben Affleck et mère de trois enfants, lors de sa déclaration.

Opposition au texte

Les médias et les photographes de leur côté sont mécontents et plaident le droit à l'information.

Le projet de loi doit encore être présenté au vote de la Chambre des représentants et du sénat de Californie. En cas d'adoption, c'est le gouverneur Jerry Brown qui promulguera ou non le texte. Il dispose d'un droit de veto.

C.Pa.