BFMTV

"Welcome to New York": 48.000 ventes en VOD dès le premier jour

Gérard Depardieu incarne Dominique Strauss-Kahn, dans le film "Welcome to New York" sorti directement en VOD le 18 mai 2014 à minuit.

Gérard Depardieu incarne Dominique Strauss-Kahn, dans le film "Welcome to New York" sorti directement en VOD le 18 mai 2014 à minuit. - -

La maison de production et de distribution Wild Bunch a annoncé lundi à l'AFP avoir recensé 48.000 ventes de "Welcome to New York", film sulfureux librement inspiré de l'affaire DSK, pour son premier jour de sortie sur les plateformes de vidéo à la demande (VàD).

Pour la maison de production et de distribution Wild Bunch, la première journée d'exploitation du film Welcome to New York est un succès. Wild Bunch a annoncé lundi avoir recensé 48.000 ventes du film sulfureux librement inspiré de l'affaire DSK.

"48.000 clics, cela équivaut à quelque 90.000 personnes le regardant, un chiffre énorme", a-t-on dit chez Wild Bunch qui place ce résultat des premières 24 heures "au niveau d'une sortie d'un film américain moyen".

La société Wild Bunch, selon laquelle cette estimation a été faite a minima en comptabilisant seulement deux personnes devant un écran, estime avoir "réussi son opération". "C'est un succès", a-t-elle jugé.

Le film n'est pas sorti en salles

C'est la première fois en France qu'un film aussi attendu sortait directement sur internet, moyennant 7 euros, et non en salles. Les comparaisons sont donc difficiles à faire.

"Welcome to New York" signé Abel Ferrara avec Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset est librement inspiré de l'affaire du Sofitel qui a fait chuter Dominique Strauss-Kahn, alors patron du Fond monétaire international (FMI) et favori des sondages pour la présidentielle française de 2012. Un film d'ores et déjà condamné par Dominique Strauss-Kahn, qui va porter plainte, et son ex-femme, Anne Sinclair, qui a dénoncé dimanche des attaques "clairement antisémites" dans ce long métrage, mais a annoncé qu'elle n'irait pas en justice.

S. C. avec AFP