BFMTV

"Welcome to New York": DSK va porter plainte contre le film

Dominique Strauss-Kahn, le 3 juin dernier, à Paris.

Dominique Strauss-Kahn, le 3 juin dernier, à Paris. - -

Dominique Strauss-Kahn se dit "effrayé" par le film librement inspiré de sa vie, selon son avocat, Me Jean Veil. Ce dernier a estimé que ce film est une "merde, une crotte de chien", et qu'il comporte "une part d'antisémitisme".

Dominique Strauss-Kahn s'attaque à "Welcome to New York". C'est son avocat, Me Jean Veil, qui l'a annoncé ce lundi matin chez Europe 1. L'ancien directeur du FMI, "effrayé et écœuré", a décidé de porter plainte pour diffamation "d'ici quelques jours" contre le film d'Abel Ferrara, librement inspiré de l'affaire du Sofitel.

Raison principale? "Les accusations de viol et les insinuations qui sont faites tout au long du film", a précisé Me Veil.L'avocat a estimé pour sa part que ce film est une "merde, une crotte de chien", et qu'il comporte "une part d'antisémitisme".

Pour son avocat, Dominique Strauss-Kahn a "été mis hors de cause de la manière la plus nette par le procureur de New York" dans l'affaire du Sofitel il y a trois ans et, "comme tout le monde, il a le droit à l'oubli". "Ses proches et ses avocats, a ajouté Me Veil, lui ont recommandé de ne pas voir ce film abominable". En vain, apparemment.

"Je n'attaque pas la saleté, je la vomis"

Présenté samedi soir sur la Croisette en première mondiale, "Welcome to New York", avec Gérard Depardieu, a reçu un accueil mitigé. Le film est désormais achetable sur plusieurs plateformes internet.

L'ex-épouse de DSK, Anne Sinclair, représentée à l'écran par Jacqueline Bisset, a elle aussi jugé le film avec des mots très durs, mais n'ira pas en justice. "Je veux seulement dire ici mon dégoût. Je ne ferai pas à MM. Ferrara et Maraval (le réalisateur et le producteur, ndlr) le plaisir de les attaquer en justice. Je n'attaque pas la saleté, je la vomis", a écrit la journaliste dans une tribune sur le Huffington Post.

Jé. M.