BFMTV

En retrait depuis ses deux AVC, Alain Delon dit avoir "l'intention de faire un dernier film"

Le grand acteur accorde une longue interview télévisée, deux ans après avoir fait un AVC. L'occasion pour la star de donner de ses nouvelles, et d'évoquer son envie de refaire du cinéma

Alain Delon va bien. Le grand acteur français, qui a fait un AVC en 2019, a accordé sa première interview télévisée en deux ans, Alain Delon face au monde, qui sera diffusée ce jeudi sur TV5 Monde.

Il veut faire taire les rumeurs sur son état de santé: "Je vais bien. J'ai fait deux AVC. Pour le moment, à part marcher avec une canne, je vais très bien." A-t-il eu de la chance d'en réchapper? Ou doit-il son état de santé à sa nature de combattant? "C'est ma nature, avant tout", répond l'interprète du Guépard et du Samouraï.

À 85 ans, Alain Delon suit toujours l'actualité, qu'il commente dans cette interview. S'il trouve Emmanuel Macron "beaucoup trop jeune", il adore Joe Biden. Interrogé également sur l'euthanasie, il dit être favorable: "Je suis pour, et depuis des années. J'ai beaucoup vécu en Suisse, qui ont été les premiers bénéficiaires de ça. Je trouve que c'est la chose la plus logique qui soit, et la plus naturelle. À partir d'un certain âge, on a le droit de choisir de foutre le camp, tranquillement, sans passer par les hôpitaux."

Bientôt de retour au cinéma?

Alain Delon confie par ailleurs avoir envie de retourner au cinéma. "Je serai en activité avant de mourir, parce que j'ai l'intention de faire un dernier film - et pas n'importe quel film. Et après je pourrai partir. Je n'aurai plus rien d'autre à faire."

Il ajoute: "Il devra être exceptionnel, et mis en scène par un metteur en scène exceptionnel." Il rêve de Liza Azuelos, réalisatrice notamment de LOL et d'un biopic sur Dalida. Peu tendre avec le cinéma contemporain, Delon refuse de considérer les très populaires Omar Sy et Jean Dujardin comme ses successeurs, dont il se moque dans cette interview.

Le dernier rôle d'Alain Delon remonte à Toute ressemblance (2018), le premier film de Michel Denisot, une comédie sur les coulisses d'un journal télévisé. Ce film était son premier en dix ans, depuis Astérix aux Jeux Olympiques, dans lequel il incarnait César.

Alain Delon avait été admis en juin 2019 à l'Hôpital américain de Neuilly "pour des vertiges et des maux de tête apparemment sans gravité". Il a ensuite fait un accident cardio-vasculaire, suivi d'une "légère" hémorragie cérébrale. Il s'est depuis reposé en Suisse, et n'a quasiment fait aucune apparition publique, hormis sur quelques publications Instagram de ses enfants Anthony, Alain-Fabien et Anouchka.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV