BFMTV

Elizabeth Olsen réagit à la bataille judiciaire qui oppose Scarlett Johansson à Disney

 Elizabeth Olsen en août 2019

Elizabeth Olsen en août 2019 - Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Dans un entretien accordé au magazine "Vanity Fair", la star de "WandaVision" s'est dit inquiète pour l'avenir des salles de cinéma, et salué la force de sa co-star de l'écurie Marvel.

Alors que le torchon brûle entre Scarlett Johansson et Disney, Elizabeth Olsen a réagi à la bataille judiciaire qui oppose sa collègue de l'écurie Marvel au studio américain. Scarlett Johansson a déposé fin juillet une plainte contre Disney, l'accusant d'avoir rompu son contrat et de l'avoir privée de revenus en sortant le film Black Widow en streaming sur Disney+ en même temps qu'en salles.

Interrogée à ce sujet dans un entretien à Vanity Fair, Elizabeth Olsen, star de WandaVision, a répondu:

"Je m’inquiète d’un tas de choses. Je ne m'inquiète pas pour Scarlett. Mais j’ai peur que les petits films perdent l’opportunité d’être vus au cinéma (...). Je m’inquiète pour ça, et pour les gens qui doivent garder ces salles de cinéma en vie. Et je ne sais pas comment cela fonctionne, financièrement, pour elles."

"Mais en ce qui concerne les acteurs et leurs salaires, vraiment, tout repose sur des contrats. Donc, soit c'est dans le contrat, soit ça ne l'est pas", a-t-elle ajouté. "Je pense que Scarlett est très forte, et quand j’ai découvert cette histoire j'étais littéralement genre: 'Bien joué, Scarlett'", a ajouté Elizabeth Olsen.

Une plainte jugée "particulièrement triste"

Selon sa plainte, déposée devant un tribunal de Los Angeles, Scarlett Johansson avait droit à un pourcentage des recettes récoltées par le très attendu film Marvel. La sortie de Black Widow sur grand écran, prévue l'an dernier, avait été repoussée plusieurs fois à cause de la pandémie de Covid-19.

Le film est finalement sorti en juillet dans les cinémas, mais aussi sur la plateforme de streaming Disney+. D'après le New York Times, cette sortie simultanée pourrait coûter 50 millions de dollars à l'actrice.

Disney a réagi par voie de communiqué. "La plainte est particulièrement triste et éprouvante parce qu'elle ignore l'impact mondial horrible et prolongé de la pandémie de Covid-19", a déclaré le groupe avant d'ajouter: "Disney a complètement respecté le contrat de Madame Johansson. De plus, la sortie de Black Widow sur Disney+ avec un accès premium lui a permis d'augmenter significativement sa compensation additionnelle, en plus des 20 millions de dollars qu'elle a reçus à ce jour."

Nawal Bonnefoy