BFMTV

Clint Eastwood espère finir son film sur l'attaque du Thalys à temps pour les Oscars

Clint Eastwood à Cannes en mai 2017

Clint Eastwood à Cannes en mai 2017 - Anne-Christine Poujoulat - AFP

Le cinéaste américain pourrait bien être en lice lors des prochaines récompenses du 7e art, à l'instar de Steven Spielberg et Ridley Scott.

Il y a tout juste quelques mois, fin avril, on apprenait que Clint Eastwood se lançait dans un nouveau projet, The 15:17 to Paris, qui raconte l'attaque du Thalys survenue le 21 août 2015 en France.

Nul n'ignore à quel point la réalisation d'un long-métrage prend du temps et pourtant, le site Variety révèle que le cinéaste a bon espoir de finir son film à temps pour la prochaine cérémonie des Oscars. Si l'Américain de 87 ans a commencé le tournage il y a tout juste quelques semaines, celui-ci est déjà terminé. L'édition et la post-production devraient débuter dans la foulée, pour une sortie à la fin de l'année.

The 15:17 to Paris est une adaptation sur grand écran du livre de Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stones, les trois soldats américains qui ont arrêté un terroriste qui s'apprêtait à commettre un attentat à bord d'un train en direction de Paris. A la surprise générale, Clint Eastwood a engagé les véritables soldats pour incarner leurs propres rôles. Les jeunes comédiens Bryce Gheisar, Cole Eichenberger et William Jennings joueront quant à eux Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stones plus jeunes: le film s'attardera en effet sur l'enfance des soldats et racontera leur amitié jusqu'à la tentative d'attentat.

La course contre la montre pour Spielberg et Scott

Eastwood n'est pas le seul à espérer rejoindre la course à la statuette dorée à la dernière minute. Alors qu'il n'a bouclé son casting de rêve (Meryl Streep, Tom Hanks) qu'en juin dernier, Steven Spielberg a tourné son nouveau film en un temps record cet été. The Papers, sur l'affaire des Pentagone Papers, est désormais en post-production et devrait sortir au plus tard le 22 décembre, date limite pour concourir aux Oscars.

Quant à Ridley Scott, son long-métrage sur le kidnapping du John Paul Getty III, All the Money in the World, est lui aussi en post-production pour une sortie espérée le 8 décembre prochain - le tournage, à Rome, avait débuté... début juillet.

Une chose est sûre: si ces trois-là sont sélectionnés, la barre sera placée haut pour les prochains Oscars.

Nawal Bonnefoy