BFMTV

Avicii: ses funérailles auront lieu dans l'intimité

Avicii en mai 2015

Avicii en mai 2015 - Michael Kovac - Getty - AFP

Le jeune DJ suédois sera inhumé lors d'une cérémonie privée, a fait savoir sa famille.

Le DJ suédois Avicii, mort le 20 avril dernier à l'âge de 28 ans sera inhumé lors d'une cérémonie privée, a indiqué sa famille au magazine Billboard ce mardi 22 mai. Seuls ses proches seront présents. Aucune date n'a été communiquée.

"Il y a eu de nombreuses demandes concernant l'organisation des funérailles de Tim Bergling, connu par les fans de musique sous le nom d'Avicii. La famille Bergling confirme que les funérailles seront privées, en présence des personnes qui étaient proches de Tim. Il n'y aura pas d'autres informations", a expliqué la famille dans un communiqué adressé à Billboard.

Retrouvé mort dans un hôtel d'Oman

Le jeune homme a été retrouvé mort dans un hôtel de Mascate, la capitale du sultanat d'Oman, où il passait des vacances avec des amis. Dans une lettre ouverte, sa famille a évoqué le mal-être qui ne le quittait pas et l'a conduit à se suicider.

"Notre bien-aimé Tim était un explorateur, un artiste fragile qui cherchait des réponses aux questions existentielles. Un perfectionniste qui voyageait et travaillait dur à un rythme qui le stressait énormément". 

"Il voulait trouver la paix"

Considéré comme l'un des meilleurs DJs au monde, il était notamment connu du grand public pour son tube Wake Me Up avec le chanteur Aloe Blacc en 2013. Au cours de ces dernières années, le Suédois n'avait pas fait mystère de ses problèmes de santé, comme sa pancréatite, due à une consommation excessive d'alcool. Il avait ainsi dû annuler des représentations en 2014 pour se faire retirer la vésicule biliaire et l'appendice.

"Quand il s'est arrêté, il voulait trouver un équilibre dans sa vie entre être heureux et faire ce qu'il aime par dessus tout - la musique", a expliqué sa famille, ajoutant que le DJ "se débattait avec des questions sur la vie et le bonheur": "Il ne pouvait plus continuer. Il voulait trouver la paix"

M. R.