BFMTV

Angelina Jolie a visité un camp de réfugiés syriens avec ses filles Shiloh et Zahara

Angelina Jolie dans un camp de réfugiés syriens de Zaatari, en Jordanie, le 28 janvier 2018

Angelina Jolie dans un camp de réfugiés syriens de Zaatari, en Jordanie, le 28 janvier 2018 - Khalil Mazraawi - AFP

Ambassadrice des Nations Unies pour les réfugiés, la star américaine s'est rendue dans un camp syrien en Jordanie ce week-end en compagnie de ses deux filles.

L'actrice Angelina Jolie est allée ce dimanche 28 janvier à la rencontre de réfugiés syriens en Jordanie, pressant les membres du Conseil de sécurité de l'ONU d'agir d'urgence pour régler le conflit en Syrie qui va bientôt entrer dans sa huitième année.

Ambassadrice de bonne volonté du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), l'actrice américaine s’est rendue dans le camp de réfugiés de Zaatari situé dans le nord du royaume jordanien et qui accueille près de 80.000 réfugiés. Elle a notamment déclaré devant la presse:

"C'est bouleversant de retourner en Jordanie et de constater le niveau de souffrance, de difficultés et de traumatisme dans lequel vivent les réfugiés syriens alors que le conflit entre dans sa huitième année".

L'appel d'Angelina Jolie

Plus de 650.000 Syriens ayant fui la guerre dans leur pays sont enregistrés auprès du HCR en Jordanie, pays qui partage avec la Syrie quelque 370 kilomètres de frontière. Mais les autorités jordaniennes évaluent leur nombre à plus d'un million. "La Jordanie, la Turquie, le Liban et l'Irak accueillent ensemble maintenant près de 5,5 millions de réfugiés syriens et constituent un exemple pour le monde" a souligné la star américaine affirmant toutefois qu'à "long terme, l'aide humanitaire n'est pas une solution".

"Nous exhortons les membres du Conseil de sécurité à agir pour régler le conflit et à construire la paix en Syrie", a dit Angelina Jolie qui visite la Jordanie pour la cinquième fois. Expliquant que le HCR n'a pas suffisamment de fonds pour assurer pleinement sa mission pour les réfugiés syriens, elle a exhorté la communauté internationale à "faire plus" pour aider ces derniers et les pays qui les accueillent.

Un souhait de Shiloh et Zahara

C'est accompagnée de ses deux filles Shiloh, 11 ans, et Zahara, 13 ans, que la comédienne et réalisatrice Angelina Jolie a fait ce déplacement. Comme le rapporte le site des Nations Unis, ce sont les filles de l'actrice qui ont souhaité suivre leur mère dans ce camp de réfugiés syriens.

"Mes filles Zahara et Shiloh m'ont demandé de venir avec moi aujourd'hui, témoigne l'actrice américaine. Elles ont passé du temps à parler et à jouer avec les enfants de leur âgée qui ont été contraints de quitter leurs maisons, dont les familles ont été assassinées ou ont disparu, et qui luttent contre les traumatismes et la maladie, mais qui à la fin de la journée sont simplement des enfants, avec les mêmes espoirs et les mêmes droits que les enfants de tous les autres pays."

Comme le rapporte US Weekly, ce n'est pas la première fois que les enfants d'Angelina Jolie l'accompagnent dans le cadre d'un voyage humanitaire. En 2015, Shiloh s'était rendue avec sa mère en Turquie pour la journée mondiale des réfugiés.

F.M. avec AFP