BFM Paris Île-de-France
Paris Île-de-France

Une association de défense des animaux réclame l'annulation d'une soirée Halloween à l'aquarium de Paris

L'association de défense de la cause animale Paris Animaux Zoopolis (PAZ) accuse l'aquarium de traiter les poissons comme de la décoration et réclame l'annulation de la soirée. L'aquarium dément.

Un évènement qui ne passe pas. L'association de défense de la cause animale Paris animaux zoopolis (PAZ) a réclamé l'annulation d'une soirée Halloween à l'Aquarium de Paris prévue ce vendredi. Situé sous les jardins du Trocadéro dans le 16e arrondissement, l'aquarium organise une soirée avec 1500 personnes dans sa boîte de nuit installée au milieu des bancs de poisson, avec DJ et déguisements.

Mais selon la PAZ, cette soirée va perturber les 10.000 espèces qui vivent dans l'aquarium. "Encore une fois, les poissons et autres animaux aquatiques sont représentés comme des attractions et des éléments de décorations", écrit l'association dans un communiqué de presse.

L'Aquarium dément toute surmortalité

De son côté, le directeur et administrateur général de l'Aquarium de Paris dément ces accusations. "Les murs de béton font près de 50 centimètres d'épaisseur, les parois vitrées des aquariums en font plus de 30", déclare Alexis Powlewicz au Parisien. Il précise aussi que des soirées sont y organisées depuis la réouverture de l'aquarium en 2006.

Selon lui, "les poissons en contre-fond nagent dans 4 millions de litre d'eau et ne perçoivent ni lumière directe ni aucun son" car "leur lumière est zénithale, c'est-a-dire toujours venue d'en haut".

Le directeur ajoute que l'Aquarium de Paris travaille avec des services de vétérinaire et un conseil scientifique depuis des années. "Le conseil scientifique a confirmé qu’il n’y a aucune surmortalité liée aux soirées, ni de modification dans le rythme d’évolution des populations", conclu-t-il dans les colonnes du Parisien.

Par Djenna Tsimba avec Louis Chahuneau