BFM Paris Île-de-France
Paris Île-de-France

Rodéo urbain à Pontoise: la mère de l'un des enfants fauchés demande "justice pour sa fille"

Le quartier résidentiel des Hauts de Marcouville à Pontoise.

Le quartier résidentiel des Hauts de Marcouville à Pontoise. - BFM Paris

Deux enfants ont été fauchés lors d'un rodéo urbain à Pontoise vendredi soir dont une fillette de 7 ans qui se trouve dans un état grave. Sa mère a témoigné au micro de RTL.

"Ils ne pensent même pas aux enfants." Deux enfants ont été percutés par une moto à Pontoise vendredi soir, aux alentours de 21h30. Parmi les deux victimes, une petite fille de 7 ans qui se trouve toujours dans un état grave, deux jours après le drame. Présente au moment de l'accident, sa mère est revenue sur les faits au micro de RTL.

"Je suis sortie avec elle. On était en train de se balader dans la cour. Ce n'était pas une route où les motos doivent se rendre. On était en train de marcher et j'ai entendu les motos qui arrivaient et boum", a-t-elle raconté.

Toujours bouleversée, elle explique avoir eu du mal à respirer, s'être mise à "crier partout" et avoir pensé que sa fille, allongée immobile par terre, était morte.

Opérée à la tête

Transportée à l'hôpital Necker à Paris, la fillette souffre d'un traumatisme crânien très important et pourrait garder de graves séquelles neurologiques à vie. Elle a été opérée à la tête ce samedi.

"Avant qu'ils ne soient partis au bloc, ils ont fait un examen. On m'a dit que son cerveau était vraiment touché. Il y a les os qui sont rentrés tout au fond. Après l'opération, on l'a mis dans un coma artificiel", témoigne sa mère au micro de nos confrères.

Avant d'ajouter: "J'ai parlé avec elle, même si elle dort, je parle avec elle doucement, doucement."

"Je veux qu'elle revienne à la maison"

Le conducteur de la moto, un jeune homme âgé de 18 ans, a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a été placé en garde à vue, a indiqué le parquet de Pontoise. Juste après l'accident, il a réussi à s'échapper grâce à l'aide de complices.

Si la mère de la fillette ne se souvient plus exactement de la scène, elle explique que la cousine de son mari a tenté de retenir le jeune homme. Ce dernier s'est finalement rendu au commissariat de Cergy ce samedi, accompagné de son avocat.

D'après la famille de la fillette, les rodéos urbains sont nombreux dans ce quartier de Pontoise et leurs participants "ne pensent même pas aux enfants". Aujourd'hui, la mère de la victime demande "justice pour sa fille".

"Si c'était moi qui donnais la punition, ce serait 20 ans en prison. Comme ça, il va réfléchir. C'est une petite fille, elle est très courageuse. Je veux qu'elle revienne à la maison, c'est tout", affirme-t-elle avec émotion.

Une enquête pour blessure involontaire aggravée du délit de fuite a été ouverte et confiée au commissariat de Cergy-Pontoise.

Marine Langlois