BFM Paris

D'importants contrôles de police en Île-de-France après des bouchons "exceptionnels" en plein couvre-feu

Il y a eu près de 400 km de bouchons, ce dimanche après-midi, en Ile-de-France. Un chiffre exceptionnellement élevé.

Le trafic a été qualifié d'"exceptionnel", ce dimanche après-midi, en Ile-de-France, par le service Sytadin sur son site internet. Entre 17h et 18h, avant le début du couvre-feu national, entre 350 et 400 km de bouchons ont été relevés. Un chiffre exceptionnellement élevé, quatre fois supérieur à la moyenne.

De nombreux policiers étaient sur place pour effectuer des contrôles après le début du couvre-feu, participant à garder le traffic dense.

Une augmentation des contrôles

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu au péage de Buchelay sur l'autoroute A13 dans les Yvelines, aux alentours de 19h. Il a indiqué avoir donné, à la demande du Premier ministre, "des consignes de fermeté" aux préfets "afin de faire appliquer le couvre-feu".

"Il y a eu samedi une augmentation de plus de 30% des contrôles. Ce sera le cas ce soir et dans les jours à venir. Les Français doivent savoir qu'après 18h ils ont beaucoup de chance de se faire contrôler et donc verbaliser. Il y a eu samedi, dans toute la France, 65.000 contrôles qui ont été effectués pour 6000 verbalisations", a-t-il indiqué lors d'un point devant la presse.

En Ile-de-France, le trafic a commencé à diminuer un peu après 18h et à redevenir normal vers 18h30.

Clément Boutin Journaliste BFMTV