BFM Paris

Île-de-France: la ligne 13 et le RER A jugés les plus anxiogènes du réseau de transport

Aux heures de pointe, les quais de la ligne 13 sont bondés.

Aux heures de pointe, les quais de la ligne 13 sont bondés. - Miguel Medina - AFP

Une grande enquête de l'Institut Paris Région, récemment publiée, dévoile les transports en commun jugés les plus anxiogènes par les usagers. Le métro arrive en tête et notamment la ligne 13.

En 2019, 40,9% des Franciliens ont ressenti de la peur en empruntant les transports en commun. Ce chiffre, issu d'une étude réalisée pour l'Institut Paris Région, a poussé ce dernier à analyser plus précisément les lieux (métro, RER, tramway...) qui concentrent le plus les craintes en Île-de-France.

Cette enquête, intitulée "Sentiment d'insécurité dans les transports collectifs franciliens" a été publiée le 18 septembre dernier et mise en lumière ce samedi dans un reportage du Monde. Elle a été adressée en septembre et octobre 2019 à 515.255 abonnés Navigo et Imagine R et complétée par 50.222 d'entre eux.

Parmi les modes de transport disponibles en Île-de-France, le métro est désigné par le plus de sondés comme l'espace où ils ont vécu leur dernière expérience de peur (48,4%), suivi par le RER (32,6%), le train de banlieu (10,7%), le bus (5,5%) et le tramway (2,8%).

Un sentiment de peur pas forcément lié à la fréquentation

Dans le détail, parmi les usagers qui ont eu peur dans le métro, c'est la ligne 13 qui est qualifiée de plus anxiogène, par 13,6% d'entre eux, suivie de près par la ligne 4 (11,2%), la 7 (10,8%) la 9 (9,2%) et la 8 à égalité avec la 12 (8,7%). Concernant les personnes qui empruntent le RER, c'est le A qui concentre le plus leur peur (33,4%), suivi par le B (27,6%), le D (18,2%), le C (12,6%) et le E (8,2%).

Si, dans le cas du RER, il s'agit de la ligne A, la plus fréquentée, qui regroupe le plus de craintes, ce n'est pas le cas pour le métro. La ligne 13 n'est, en effet, que la 5e des lignes les plus fréquentées, selon les derniers chiffres de l'Observatoire de la mobilité en Île-de-France. La ligne 1, celle qui concentre le plus d'affluence, n'arrive qu'en 9e position des métros les plus anxiogènes.

L'enquête de l'Institut Paris Région révèle, enfin, les gares et stations où les usagers ont indiqué avoir eu le plus peur. Le trio de tête comprend la Gare du Nord (citée par 1565 personnes), Châtelet-les-Halles (cité par 1288 personnes) et la Gare Saint-Lazare (citée par 850 personnes).

Clément Boutin Journaliste BFMTV