BFMTV

Tempête Alex: une balise de randonnée des Alpes-Maritimes retrouvée dans l'Hérault

Une balise de sentier de randonnée des Alpes-Maritimes retrouvée dans l’Hérault, après la tempête Alex, sur le compte Twitter d'Eric Ciotti.

Une balise de sentier de randonnée des Alpes-Maritimes retrouvée dans l’Hérault, après la tempête Alex, sur le compte Twitter d'Eric Ciotti. - BFMTV

Après le passage de la tempête Alex début octobre, la balise de randonnée a traversé environ 450 kilomètres avant de s'échouer sur une plage dans l'Hérault.

C'est une découverte pour le moins inattendue. Deux mois après le passage de la tempête Alex sur le sud de la France, un homme qui se promenait sur la plage de Vendres, dans l'Hérault a retrouvé ni plus ni moins qu'une balise de sentier de randonnée appartenant au département des Alpes-Maritimes, a rapporté Nice-Matin samedi.

Trou du diable

La balise, un poteau en bois rectangulaire portant l'écusson du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, indiquait le kilomètre 75 d'un chantier pédestre situé dans la vallée de la Vésubie, à proximité de Saint-Martin-Vésubie, une commune dévastée à plus de 30% par la tempête Alex.

La borne permettait, selon un journaliste de Nice-Matin sur Twitter, d’accéder au Trou du diable, un promontoire d'où l'on pouvait admirer l'ensemble de la vallée.

450 kilomètres de voyage

De la vallée de la Vésubie, en passant par Saint-Laurent-du-Var jusqu'à la plage de Vendres, l'objet a été retrouvé à plus de 450 kilomètres de son lieu d'implantation, ce qui témoigne de la violence de la tempête lors de son passage.

Selon France 3, 93 bâtiments ont été détruits par la tempête Alex à Saint-Martin-Vésubie. Deux mois après, six personnes sont toujours portées disparues.

Esther Paolini Journaliste BFMTV