BFMTV

Eclipse du siècle: le monde a vu la Lune rougir 

La plus longue éclipse de Lune du XXIe siècle a eu lieu ce vendredi soir. Durant celle-ci, la lune a viré au rouge. Sur notre plateau, Didier Jamet, rédacteur en chef du Ciel des Hommes, a expliqué le phénomène.

Au milieu du XIXe siècle, le poète français Gérard de Nerval célébrait le "Soleil noir de la mélancolie". Mais ce vendredi, le mois de juillet 2018 tirant à sa fin, c'est une Lune rouge sombre et cendrée qui a soutenu le regard des curieux du monde entier. Un phénomène qui s'est déroulé durant la plus longue éclipse lunaire du XXIe siècle. 

"Un peu comme un prisme" 

A partir de 21h30, la Lune a plongé dans l'ombre de la Terre, tandis que Mars s'en tenait au plus près. Mais pourquoi la Lune a-t-elle ainsi pris le rouge aux joues en s'éclipsant? La question a été posée, ce vendredi soir sur notre plateau, à Didier Jamet, rédacteur en chef du Ciel des Hommes. "C’est tout simplement la lumière de tous les couchers de Soleil et de tous les levers de soleil simultanés sur la Terre qui se reflètent sur la Lune", a-t-il introduit. 

"S’il n’y avait pas d’atmosphère sur la Terre, la Lune serait complètement invisible, plongée dans l’ombre. Comme il y a une atmosphère d’une centaine de kilomètres d’altitude partout sur la terre, cet atmosphère joue un peu le rôle d’un prisme, c’est-à-dire que la lumière du Soleil est déviée vers l’intérieur du cône d’ombre, un petit peu comme quand un prisme décompose la lumière ou des gouttes d’eau lorsqu’elles font un arc-en-ciel", a-t-il ajouté. 

L'astre a commencé à perdre sa teinte cuivrée peu après 23h, signe que l'éclipse prenait fin. 

Robin Verner