BFMTV

"Yes or no" à l'indépendance de l'Ecosse: les bureaux de vote sont ouverts

Les drapeaux de l'Angleterre, du Royaume-Uni et de l'Ecosse.

Les drapeaux de l'Angleterre, du Royaume-Uni et de l'Ecosse. - Andy Buchanan - AFP

L'Ecosse décide jeudi si elle veut devenir indépendante ou rester dans le giron du Royaume-Uni, lors d'un référendum dont l'enjeu a suscité un débat politique parmi les plus passionnés de son histoire.

Les 2.600 bureaux de vote écossais ont ouvert leurs portes à 7 heures locales (6 heures GMT). Ils fermeront à 22 heures (21 heures GMT). Les premiers résultats sont attendus vendredi au petit matin.

4,29 millions d'électeurs - dont 600.000 ont déjà voté par correspondance - sont appelés aux urnes et une participation massive est attendue, de l'ordre de 80%.

De Glasgow à Édimbourg, les électeurs devaient répondre à la question "L'Ecosse doit-elle devenir un pays indépendant?", et décider de mettre fin ou non à une alliance qui remonte à 1707.

Un scrutin qui s'annonce serré

Personne ne veut en effet rester silencieux quand l'avenir de l'Ecosse est en jeu et que le scrutin s'annonce serré.

Après avoir largement mené dans les intentions de vote, le non à l'indépendance a marqué le pas ces dernières semaines, rattrapé par le oui qui a mené une campagne plus agressive et visible.

Les derniers sondages donnaient cependant un léger avantage aux tenants du maintien de l'union, mais avec un nombre d'indécis suffisamment important pour faire pencher la balance.

D. N. avec AFP