BFMTV

Un Syrien sauve un chiot, orphelin après l'intervention américaine contre al-Baghdadi

Le photojournaliste Fared Alhor a découvert le 28 octobre un chiot sur le site de l'attaque contre Abou Bakr al-Baghdadi

Le photojournaliste Fared Alhor a découvert le 28 octobre un chiot sur le site de l'attaque contre Abou Bakr al-Baghdadi - Fared Alhor

Un activiste syrien a retrouvé un chiot aux côtés de sa mère, décédée, dans les décombres de l'opération américaine contre Abou Bakr al-Baghdadi. Il a pu sauver le petit chien, qui devrait trouver bientôt une nouvelle famille.

L'opération américaine en Syrie visant le chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi, et ayant conduit à sa mort, a été largement commentée, allant même jusqu'aux félicitations de Donald Trump à un chien militaire qui accompagnait les forces spéciales. Mais sur le théâtre des opérations de l'armée américaine, un chiot n'a pas eu la même chance. Fared Alhor, activiste et photographe syrien qui se rendait sur les décombres de l'intervention, y a découvert un chiot couvert de poussière, resté à côté de sa mère tuée lors de l'attaque.

"Quand j'ai découvert le chien, j'étais très triste, à cause de la perte de sa mère lors du bombardement. J'ai commencé à jouer avec lui pour qu'il ne se sente pas triste pour sa mère" a-t-il indiqué au site d'information britannique Metro.

"Ce chiot est resté tout seul après que sa mère est morte durant le raid américain nocturne pour tuer le leader de Daesh, dans le village de Barisha, dans la province d'Idlib", a-t-il raconté, accompagnant son récit de photos et d'une vidéo du chiot.

Fared Alhor raconte être revenu sur le site des décombres chercher le chiot, après quatre heures de mobylette, et l'avoir rapporté chez lui dans une caisse, pour le mettre ensuite en sécurité auprès d'autres chiens. "Je suis un activiste des médias et un photographe de la révolution syrienne. Je travaille pour l'humanité", a-t-il expliqué pour justifier son geste. 

Il a finalement appelé le rescapé Bobe. L'histoire a été relayée par de nombreux utilisateurs sur Twitter et par plusieurs médias. Le chiot a aussi été amené à des vétérinaires, pour être soigné et vacciné, et devrait pouvoir rejoindre bientôt une nouvelle famille.

Donald Trump avait tenu à souligner le travail du "formidable chien", dont la photo a été dévoilée il y a quelques jours dans l'élimination d'Abou Bakr al-Baghadi. Le chien accompagnait les forces spéciales américaines lors de l'attaque du site.

Le président américain avait indiqué lors d'une conférence de presse dimanche que le malinois avait été blessé lors de l'opération, mais ramené sain et sauf.

Julia Galan