BFMTV

Un suprémaciste blanc autorisé à prendre Hitler comme nom de famille

Isidore Heath Hitler.

Isidore Heath Hitler. - Capture d'écran Youtube, du documentaire "Meet The Hitlers"

Un habitant de Pennsylvanie, aux Etats-Unis, a été autorisé par la justice américaine à changer son nom de famille pour prendre celui d'Hitler. Cette décision a été rendue effective lundi dernier.

Il s'appelle désormais Isidore Heath Hitler. Ce père de famille néo-nazi, originaire de Pennsylvanie aux Etats-Unis, a obtenu le droit, le 24 mars dernier, de changer son nom de famille initial, Campbell, pour prendre celui du dictateur allemand, rapporte 20 Minutes. La décision est appliquée depuis lundi 8 mai.

"C'est génial, confie l'intéressé auprès de My Central Jersey. Mon permis de conduire a déjà été modifié, mon assurance, mon état-civil, tout ce dont j'ai besoin a été changé. Je suis le nouveau Hitler".

Selon une firme d'avocats, consultée par USA Today et relatée par L'Express, "la loi du New Jersey présente quelques restrictions légales sur les noms. Le bureau des statistiques de l'état-civil ne peut rejeter un nom que lorsqu'il contient des obscénités, des chiffres, des symboles ou qu'il est illisible".

De nouvelles initiales

Ses nouvelles initiales ont également été pensées en fonction de son idole: I.H.H, pour "Ich heil Hitler" ("je salue Hitler", NDLR). 

Le 8 mai est aussi la date de la fin de la Seconde guerre mondiale, après la capitulation allemande. "J'ai rendu hommage à tous les nazis", raconte l'homme, "en baissant la tête toute la journée. J'ai prié pour eux et pour tout ce qu'ils nous ont apporté".

"Happy Birthday Adolf Hitler"

Ce n'est pas la première fois que ce suprémaciste blanc, tatoué d'une croix gammée dans le cou, défraie la chronique. En 2013, il avait déjà provoqué l'indignation dans le New Jersey, lorsqu'un supermarché local avait refusé d'écrire "Happy Birthday Adolf Hitler", prénom d'un de ses enfants, sur un gâteau d'anniversaire.

Dans un documentaire réalisé en 2014, intitulé Meet The Hitlers, qui plonge dans l'univers des néo-nazis américains, le drapeau du IIIe Reich recouvre entièrement le toit de sa voiture. 

En outre, il s'était également rendu au tribunal en uniforme de la Wehrmacht, afin de demander l'autorisation à un juge de voir son plus jeune fils, Heinrich Hons Campbell, dont la garde lui avait été retirée peu après sa naissance, en 2011. Ses autres enfants, tous nés de mères différentes, Adolf Hitler Campbell, JoyceLynn Aryan Nation Campbell, et Honzlynn Jeannie Campbell ont été placés dans un foyer, après des violences domestiques. Eux ne seront pas autorisés à porter ce nouveau nom de famille, puisque la décision s'applique uniquement à Isidore Heath Hitler. 

Alexandra Milhat