BFMTV

Un attentat suicide fait 31 morts à Bagdad

Trente et une personnes au moins ont trouvé la mort et une soixantaine d'autres ont été blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée, vendredi près d'un marché du quartier chiite de Zaafarania, à Bagdad. /Photo prise le 27 janvier 2012/REUTERS/Sa

Trente et une personnes au moins ont trouvé la mort et une soixantaine d'autres ont été blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée, vendredi près d'un marché du quartier chiite de Zaafarania, à Bagdad. /Photo prise le 27 janvier 2012/REUTERS/Sa - -

BAGDAD (Reuters) - Trente et une personnes au moins ont trouvé la mort et une soixantaine d'autres ont été blessées dans un attentat suicide à la...

BAGDAD (Reuters) - Trente et une personnes au moins ont trouvé la mort et une soixantaine d'autres ont été blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée, vendredi près d'un marché d'un quartier chiite de Bagdad, apprend-on auprès de la police irakienne et des hôpitaux.

Le kamikaze a fait exploser son véhicule alors que passait un cortège funèbre chiite dans le quartier de Zaafarania.

"Le kamikaze n'a pas réussi à atteindre le commissariat de Zaafarinia, aussi s'est-il fait exploser près de magasins et du marché", a déclaré un porte-parole des services de sécurité de Bagdad.

Le cortège funèbre portait en terre un agent immobilier chiite tué la veille par des inconnus à Bagdad, a précisé la police.

Une série d'attaques ont visé les chiites depuis que le gouvernement de Nouri al Maliki a cherché à faire arrêter un vice-président sunnite et a demandé aux députés de limoger un vice-Premier ministre sunnite, peu après la fin du retrait américain d'Irak le 18 décembre.

Maliki, qui est chiite, affirme que ses décisions contre des dirigeants sunnites ne sont pas motivées par des considérations politiques et découlent seulement de poursuites judiciaires.

Kareem Raheem, Jean-Stéphane Brosse et Eric Faye pour le service français