BFMTV

Syrie : toute frappe contre les jihadistes doit être coordonnée avec le régime

BFMTV

Après avoir annoncé qu'il était prêt à coopérer dans la lutte internationale contre le terrorisme, le régime de Damas a réclamé que toute frappe contre les jihadistes soit autorisée au préalable par le gouvernement syrien. 

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, a affirmé que sans coordination préalable, toute frappe aérienne américaine contre les jihadistes en Syrie serait une agression contre le pays. 

Interrogé sur la possibilité que la défense antiaérienne tire sur des appareils américains qui viendraient frapper en Syrie, il a répondu: "ceci pourrait arriver s'il n'y a pas de coopération préalable". "Nous proposons donc une coopération et coordination internationale préalable pour empêcher qu'il s'agisse d'une agression" contre la Syrie, a t-il poursuivi. 

V.P. avec AFP