BFMTV

Soupçonné d'avoir agressé des policiers à Hambourg, un Allemand expulsé de France avant le G7

Biarritz. (photo d'illustration)

Biarritz. (photo d'illustration) - Iroz Gaizka - AFP

Résidant en France, l'individu faisait l'objet d'une interdiction administrative de territoire jusqu'au 29 août. Il a été renvoyé en Allemagne après avoir été contrôlé près de Dijon.

Il s'agirait d'une expulsion préventive, à quelques jours du G7 de Biarritz. Un citoyen allemand, prénommé Luc, a été arrêté le 8 août à Dijon, où il réside, puis renvoyé en Allemagne. L'information a d'abord été publiée mardi par le site d'information Telepolis

L'homme est soupçonné d'avoir pris part à des activités illégales durant le G20 de Hambourg en 2017, notamment des agressions sur des forces de l'ordre. Il l'aurait fait dans le cadre d'actions militantes écologistes. Luc s'en est indigné au micro de Radio Dreyeckland, une radio alsacienne pour laquelle il travaille en temps que pigiste et pour laquelle il devait se rendre au G7 de Biarritz en tant que reporter.

"Il s’agit donc d’un soupçon, et non pas d’une histoire juridiquement fondée ou classée, mais il y a eu des enquêtes, et c’est la raison de mon extradition vers l’Allemagne", y a-t-il déclaré, accusant le ministère de l'Intérieur d'avoir voulu éloigner les "personnes qui dérangent" en amont du G7.

Interdiction temporaire de territoire

D'après Telepolis, qui a publié deux documents censés émaner de l'administration française, le ministère de l'Intérieur a interdit Luc d'entrer et de séjourner sur le territoire français jusqu'au 29 août, soit trois jours après la fin du G7, qui se tiendra du 24 au 26 août. 

Contacté par CheckNews, le ministère de l'Intérieur a confirmé que Luc faisait l'objet, lorsqu'il a été arrêté (au volant de sa voiture selon l'intéressé), d'une "interdiction administrative de territoire" pendant la durée du G7, et valable depuis le 18 juillet. 

Auprès de l'AFP, le ministère de l'Intérieur a également confirmé l'expulsion de ce ressortissant européen. 

Jules Pecnard