BFMTV

Soolking réagit après la bousculade mortelle devant son concert: "Nous partageons la peine des familles"

Soolking

Soolking - Capture d'écran YouTube

Au lendemain du mouvement de foule qui a fait cinq morts, jeudi dernier à Alger, le rappeur s'est adressé aux familles des victimes sur les réseaux sociaux.

Cinq jeunes ont trouvé la mort dans une bousculade aux portes d'un concert de Soolking, jeudi soir à Alger. Vendredi, le rappeur est revenu sur les événements dans un message publié sur Instagram. Il présente ses condoléances aux familles des victimes et se dit "dévasté":

"C’est une tristesse incommensurable qui nous a tous envahi à l’annonce de cette tragédie. Nous sommes tous dévastés et sous le choc mais nous savons que ce n’est rien devant la douleur que peuvent ressentir les familles et les proches des victimes", écrit-il.

"Aucun mot ne pourra soulager la douleur des familles"

Au lendemain de la tragédie, l'AFP rapportait que 86 personnes en tout avaient été prises en charge et que 32 avaient été transportées à l'hôpital. L'agence de presse précisait également que le concert avait bien eu lieu malgré le drame. Ce qu'explique Soolking:

"Ni moi ni les artistes m’accompagnant sur scène n’ont eu connaissance de ce drame et ses douloureuses conséquences avant et pendant le concert ce qui explique le fait que nous ayons continué notre prestation. Aucun de nous n’aurait mis un pied sur scène ayant cette funeste nouvelle."

"Nous partageons la peine des familles des victimes et prions dieu le miséricordieux pour qu’il les accueille dans son vaste paradis", conclut-il. "Nous savons qu’aucun mot ne pourra soulager la douleur des familles et nous sommes de tout cœur avec eux."

"Que quatre petits accès"

La bousculade a eu lieu devant l'une des entrées du Stade du 20-Août. Alors que plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées devant le stade dès l'après-midi, "il n'y avait que quatre petits accès, ne permettant de faire entrer qu'une personne à la fois", a expliqué à l'agence de presse le journaliste indépendant Akram Kharief, qui a compilé de nombreux témoignages, notamment au sein des services de sécurité.

A mesure que le début du concert approchait, "ça a créé une bousculade" et "des gens sont tombés", a-t-il ajouté. Selon des témoignages sur les réseaux sociaux, le stade était alors comble et de nombreux fans munis de tickets toujours à l'extérieur. Le Parquet d'Alger a annoncé une enquête devant "déterminer les responsabilités et les circonstances de cet accident".

Benjamin Pierret avec AFP