BFMTV

Un Etat d'Australie reconnaît l'existence d'un troisième genre

Norrie May-Welby, première personne "neutre".

Norrie May-Welby, première personne "neutre". - -

Un transgenre australien qui ne souhaitait adopter ni le sexe féminin ni le sexe masculin a réussi à faire reconnaître par l’État de Nouvelle-Galles du Sud en Australie l'existence d'un genre "neutre".

C'est juste un autre genre. L'Etat de Nouvelle Galle du Sud en Australie a reconnu le 31 mai dernier l'existence d'un genre neutre.

A l'origine de cette décision, un Australien né homme il y a 52 ans et devenu femme à 28 ans, mais qui, ayant arrêté son traitement hormonal, est devenu sans sexe réellement déterminé. Norrie May-Welby, c'est son nom, a donc entrepris une procédure légale pour que l'existence de son non-genre soit reconnue. Et Norrie May-Welby vient de voir ses efforts et des années de procédure aboutir.

En Nouvelle-Galles du Sud, il n'est ainsi plus obligatoire de préciser sur les certificats de naissance, de mariage ou de décès, le sexe, masuclin ou féminin, une personne pouvant être enregistrée sous l'appellation "non spécifié". Mais celle-ci ne s'applique qu'aux personnes ayant changé de sexe.

"C'est la première décision qui reconnait que le "sexe" n'est pas binaire, se réjouit ainsi Emily Christie, l'une des avocates de Norrie May-Welby - il n'y a pas seulement des "hommes" et des "femmes" - et elle cela va avoir des répercussions sur la loi et sur les documents légaux". Et d'ajouter: "cela crée un précédent".

"Ce n'est pas suffisant que la loi soit simplement pour une majorité de personnes" affirme pour sa part Norrie May-Welby.


À LIRE AUSSI :

>> Des athlètes féminines naturellement dopées à la testostérone

Magali Rangin