BFMTV

Syrie: un jeune Normand tué au jihad

Le jeune était père de deux enfants.

Le jeune était père de deux enfants. - Twitter

Un jeune homme d'une vingtaine d'années, originaire d'Hérouville, près de Caen, parti faire le jihad a été abattu en Syrie, vraisemblablement il y a quelques semaines.

Sa mort serait survenue il y a quelques semaines mais ce n'est que lundi que le décès en Syrie d'un jeune jihadiste normand a été confirmé. Le jeune homme, âgé d'une vingtaine d'année, était originaire d'Hérouville-Saint-Clair, près en Caen.

C'est d'abord le journaliste David Thomson qui a annoncé la nouvelle après avoir repéré l'annonce, sur les réseaux sociaux, de la mort du terroriste par le groupe de combattants auquel il appartenait, le "Parti islamique turkistanais". Le groupe d'Omar Omsen, présumé mort, qui recrutait de nombreux jeunes jihadistes à Nice.

Une filière jihadiste près de Caen?

Cette formation terroriste, affilié à al-Qaïda, signalait que le jeune homme était originaire de Nice. Une information rectifiée par la sénatrice de l'Orne, Nathalie Goulet, qui a dans le même temps confirmé officiellement le décès du Français. "Il était marié et père de deux enfants", précise pour Ouest-France, encore l'élue qui préside la commission d'enquête de lutte contre les réseaux jihadistes.

Le quotidien régional fait également état d'une possible filière jihadiste d'Hérouville-Saint-Clair, à l'instar de celle de Lunel, par exemple. Outre la multiplication des perquisitions dans le cadre de l'état d'urgence mis en place au lendemain des attentats du 13 novembre, deux frères ont été récemment mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste". La semaine dernière, c'est un lycéen de 18 ans qui a été condamné à deux ans de prison ferme pour "apologie du terrorisme".

J.C.