BFMTV

Syrie: le chef militaire des rebelles rejette l'accord russo-américain

BFMTV

Le chef de l'Armée syrienne libre (ASL - rebelles), le général Sélim Idriss, a rejeté samedi l'accord russo-américain sur un démantèlement de l'arsenal chimique du régime syrien. "Nous ne pouvons pas accepter cette initiative" russo-américaine, a déclaré le général Idriss à la presse à Istanbul.

"Nous, l'Armée syrienne libre, ne sommes pas concernés par cet accord. Nous n'avons pas d'armes chimiques et moi et mes frères, nous allons continuer à nous battre jusqu'à la chute du régime", a-t-il affirmé.

La Russie et les Etats-Unis ont conclu samedi un accord à Genève qui donne une semaine à Damas pour présenter une liste de ses armes chimiques en vue de leur démantèlement d'ici mi-2014 et qui prévoit l'adoption d'une résolution de l'ONU autorisant le recours à la force si le régime syrien ne respecte pas ses engagements.

Le général Idriss a demandé de traduire, avant le démantèlement de l'arsenal chimique syrien, le président syrien Bachar al-Assad devant la Cour pénale internationale (CPI) et a reproché aux Russes et aux Américains de ne s'être pas intéressés aux "autres armes qui tuent les Syriens".

L. B. avec AFP