BFMTV

Syrie : crise alimentaire à Homs, pillonnée depuis 10 jours

-

- - -

À Homs, les pilonnages sont incessants depuis une dizaine de jours. La "capitale de la révolution", où plus de 500 personnes ont été tuées depuis le 4 février selon les militants, connaît désormais une crise alimentaire.

Au moins 24 personnes, en majorité des civils, ont été tuées dimanche dans des violences en Syrie, notamment à Homs, pilonnée par les forces du régime et qui connaît une pénurie de pain, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Les Comités locaux de coordination qui chapeautent la contestation sur le terrain ont indiqué que "toutes les boulangeries de la ville ont fermé leurs portes, à l'exception de celle qui se trouve dans le quartier d'Al-Malaab", soulignant "l'aggravation de la situation humanitaire".

A Homs, les volontaires du Croissant Rouge syrien distribuent de la nourriture, des couvertures et de l'aide médicale à des milliers de gens touchés par la recrudescence des violences", affirme un communiqué commun du CRS et du Comité international de la Croix-Rouge.