BFMTV

Le régime de Bachar Al-Assad persécute blessés et médecins

-

- - -

Le régime syrien exerce "une répression sans merci" contre les opposants blessés et les médecins qui tentent de les secourir, a dénoncé mercredi Médecins Sans Frontières.

 "En Syrie, les blessés et les médecins sont pourchassés et courent le risque d'être arrêtés et torturés par les services de sécurité. La prise en charge dans les hôpitaux est largement insuffisante. L'appareil sécuritaire utilise le médecine comme une arme de persécution", a affirmé la présidente de MSF, Marie-Pierre Allié, lors d'une conférence de presse.

La répression a fait plus de 6.000 morts depuis mars

"Seuls quelques blessés arrivent à trouver refuge dans les pays voisins où ils peuvent être soignés dans des conditions correctes", déplore MSF, qui tente en vain d'obtenir l'autorisation officielle de travailler en Syrie. D'après les témoignages de Syriens recueillis par l'ONG en Turquie, au Liban et en Jordanie, "la plupart des blessés ne vont pas dans les hôpitaux publics, de peur d'y être torturés ou arrêtés" et les médecins sont contraints de traiter clandestinement les patients.