BFMTV

L'opposition syrienne réclame une réunion de l'ONU

BFMTV
Les rebelles accusent le régime syrien de préparer un "massacre" dans la ville d'Alep.

Le chef du conseil militaire d'Alep a appelé dimanche l'Occident à instaurer une zone d'exclusion aérienne au-dessus du nord de la Syrie et accusé le régime syrien de préparer "un massacre" dans la ville d'Alep (nord) où ses hommes sont retranchés.

Dans un entretien, le colonel Abdel Jabbar al-Oqaidi a affirmé que les quartiers d'Alep seraient "la tombe des chars du régime" dont les rebelles ont repoussé selon lui un nouvel assaut dimanche. "Nous ne demandons à l'Occident qu'une zone d'exclusion aérienne (...) Nous sommes prêts à faire chuter ce régime", a affirmé l'officier rebelle.

De violents combats se déroulaient dimanche à Alep, deuxième ville de Syrie située à 355 km au nord de Damas, où les rebelles retranchés dans plusieurs quartiers résistaient aux assauts de l'armée, notamment Salaheddine, un bastion des insurgés, selon des militants.

Le colonel Oqaidi a affirmé que l'armée régulière avait "essayé d'attaquer Salaheddine avec des chars, mais l'Armée syrienne libre (ASL), formée de déserteurs et de civils ayant pris les armes, a résisté et leur a fait subir des pertes importantes".