BFMTV

Assad: l'Europe paierait le prix de livraisons d'armes aux rebelles

BFMTV

Le président syrien Bachar al-Assad a assuré à un journal allemand que l'Europe paierait le prix d'éventuelles livraisons d'armes aux rebelles, au moment où les pays occidentaux du G8 doivent largement évoquer le dossier syrien à leur sommet en Irlande du Nord à partir de lundi soir.

"Si les Européens livrent des armes, l'arrière-cour de l'Europe deviendra (un terrain) pour le terrorisme et l'Europe en paiera le prix", affirme Bachar al-Assad dans un entretien à paraître mardi qu'il a accordé à Damas au Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

La "conséquence de livraisons d'armes serait une exportation directe du terrorisme en Europe", poursuit le président, selon le texte de l'entretien diffusé lundi soir par le quotidien. "Des terroristes reviendront (en Europe) avec une expérience du combat et une idéologie extrémiste", dit Bachar al-Assad.

Bachar al-Assad rejette en outre les accusations des Occidentaux selon lesquels l'armée syrienne a fait usage d'armes chimiques contre les rebelles.