BFMTV

Israël-Palestine: revivez la journée du jeudi 10 juillet

De la fumée s'échappe d'un immeuble de Gaza, jeudi matin, après un raid israélien.

De la fumée s'échappe d'un immeuble de Gaza, jeudi matin, après un raid israélien. - -

L'opération aérienne israélienne contre le Hamas a fait au moins 80 morts en trois jours, dont 30 Palestiniens tués jeudi. A l'ouverture de la réunion d'urgence du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé à un cessez-le-feu.

La violence s'amplifie dans la bande de Gaza. Depuis le lancement de l'opération aérienne israélienne contre le Hamas, lundi, au moins 80 Palestiniens ont été tués. A l'ouverture de la réunion d'urgence du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU
Ban Ki-moon a appelé à un cessez-le-feu.

>> Ce direct est maintenant terminé. Retrouvez ici la synthèse des événements de ce jeudi

21h30 - Hollande exprime "son inquiétude" à Abbas. Le président français a exprimé "son inquiétude" au président de l'Autorité palestienne au sujet de la situation à Gaza, estimant que "l'escalade doit cesser" entre Israéliens et Palestiniens, selon un communiqué de l'Elysée. Lors d'un entretien téléphonique, le François Hollande a "salué le sens des responsabilités" de Mahmoud Abbas et les efforts qu'il déploie pour parvenir à l'apaisement des tensions", indique également le texte de la Présidence.

19h34 - Plus de 30 Palestiniens tués jeudi. Plus de 30 Palestiniens sont morts jeudi à Gaza dans des frappes de l'aviation israélienne, portant à plus de 80 le nombre de Palestiniens morts dans les raids en trois jours.

18h57 - Hollande appelle Israéliens et Palestiniens à la "retenue" et à "l'apaisement". "Le seul message que nous devons prononcer, c'est le message du dialogue, de la retenue et de la recherche, autant qu'il est possible, de l'apaisement", affirme le président français dans un discours au fort de la Pompelle, près de Reims (Marne).

-
- © -

18h30 - Rassemblement à Bordeaux. Quelque 300 personnes se réunissent à Bordeaux pour dénoncer l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, selon l'AFP.

18h20 - Quatre roquettes tirées de Gaza ont visé Jérusalem. Deux ont été interceptées au-dessus de la ville et deux autres se sont abattues dans des zones découvertes, en Cisjordanie occupée, déclare l'armée israélienne. "A ce stade, il n'y a pas de blessés", dit un communiqué de la police.

17h03 - Poutine demande l'arrêt de la confrontation armée. Le président russe a jugé "indispensable un arrêt urgent de la confrontation armée" à Gaza entre Israël et le Hamas, au cours d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

17h - Trois violentes explosions entendues à Jérusalem. Trois violentes explosions secouent la ville, à 80 km de la bande Gaza. Les sirènes retentissent également dans la colonie de Ma'ale Adumim, à l'est de Jérusalem, en Cisjordanie occupée, selon des témoins.

16h58 - Les sirènes d'alerte retentissent à Jérusalem.

-
- © -

16h29 - Ban Ki-moon appelle à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas. "Il est plus urgent que jamais de tenter de trouver un terrain d'entente pour un retour au calme et à un accord de cessez-le-feu", déclare le secrétaire général des Nations unies à l'ouverture d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité, en réitérant ses "appels aux deux camps à faire preuve du maximum de retenue".

Les civils à Gaza "sont pris entre l'attitude irresponsable du Hamas et la dure riposte d'Israël", souligne Ban Ki-moon (photo ci-contre). "Israël a des préoccupations légitimes pour sa sécurité mais je suis inquiet aussi de voir de nombreux Palestiniens périr ou être blessés à la suite des opérations israéliennes".

14h40 - Le Hamas a tiré 442 roquettes en 3 jours. Selon le compte Twitter de l'armée israélienne, un total de 442 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza ces trois derniers jours. 96 ont été lancées ce jeudi.

Palestinian terrorists in Gaza have fired 96 rockets at Israel today, and 442 in the past 3 days.
— IDF (@IDFSpokesperson) 10 Juillet 2014

14h29 - Benjamin Netanyahu ne veut pas de cessez-le-feu avec le Hamas. Le Premier ministre israélien affirme qu'un cessez-le-feu avec le Hamas n'est pas à l'ordre du jour, rapporte le quotidien israélien Haaretz. "Nous ne parlons avec personne en ce moment de cessez-le-feu, ce n'est pas à l'ordre du jour", déclare-t-il lors d'une réunion de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense, cité par le journal.

14h09 - Paris déconseille de se rendre près de Gaza. La France déconseille dans les villes israéliennes autour de la bande de Gaza, telles que Sderot, Ashkelon, Beer-Sheva ou Ashdod, cibles des roquettes tirées par le mouvement islamiste Hamas depuis le territoire palestinien.

Dans une notice "dernière minute" publiée sur son site de conseil aux voyageurs, le Quai d'Orsay "déconseille, sauf raison impérative, de se rendre dans un rayon de 40 km autour de la bande de Gaza".

13h05 - Un voyagiste allemand annule ses circuits en Israël. Le voyagiste allemand TUI a annoncé l'annulation de tous ses circuits en Israël jusqu'à la fin du mois de juillet, en réaction au regain de tension dans le pays.

12h - Trois Palestiniens tués au nord de Gaza. Un raid aérien israélien a fait trois nouvelles victimes palestiniennes, ce jeudi, au nord de Gaza, ont indiqué les services d'urgence. "Trois personnes ont été tuées alors qu'elles circulaient dans une voiture civile à Jabaliya", non loin de la frontière avec Israël, ont-ils précisé.

10h38 - Plus de 70 victimes côté palestinien. Selon un nouveau bilan, vingt-deux personnes ont été tuées jeudi dans plusieurs raids israéliens menés sur la bande de Gaza, portant à plus de 70 le nombre de victimes, au troisième jour de l'opération "Bordure protectrice".

10h - L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza, pour les blessés. L'Egypte a ouvert ce jeudi le point de passage de Rafah pour recevoir les Palestiniens blessés dans les raids israéliens. Les hôpitaux dans le nord du Sinaï, frontalier de la bande de Gaza et d'Israël, sont prêts à accueillir des blessés palestiniens, a rapporté l'agence officielle Mena.

7h10 - Des roquettes sur Tel Aviv. Il est 8 heures à Tel Aviv, et deux roquettes viennent d'être interceptées par le Dôme de fer. Le Hamas, qui contrôle d'un point de vue sécuritaire la bande de Gaza, a revendiqué ce tir de roquettes. L'armée israélienne a indiqué de son côté qu'une seule roquette avait été tirée.

Les sirènes retentissent dans Tel Aviv, comme l'explique Patrick Sauce, envoyé spécial de BFMTV sur place.

8h, comme hier l'alerte vient de retentir à Tel Aviv. Gros BOUMS. Le Dôme de Fer à intercepté deux roquettes. #Israel @BFMTV
— Patrick Sauce (@SaucePatrick) 10 Juillet 2014

7h - Vers une troisième intifada? Depuis trois jours, Israël et le Hamas se livrent à de violents affrontements. Aux raids aériens meurtriers sur la bande de Gaza répondent les tirs de roquettes du Hamas sur Israël, où les sirènes retentissent. Y a-t-il, aujourd'hui, un risque de conflit généralisé? Eléments de réponse avec le géopolitologue Frédéric Encel >> Proche-Orient: une troisième intifada est-elle possible?

6h35 - Trois personnes sont mortes et quatre ont été blessées dans un nouveau raid contre un véhicule de la ville de Gaza jeudi matin, selon des sources médicales.

6h30 - L'armée israélienne affirme qu'elle a visé plus de 300 cibles au cours de ses raids aériens. "Nous avons visé 322 cibles durant la nuit à Gaza, portant à 750 le nombre total de cibles du Hamas touchées par l'armée depuis le début de l'opération 'Bordure de protection'", a indiqué Peter Lerner, un porte-parole de l'armée.

6h - Le réveil est difficile à Gaza. Des bombardements ont eu lieu toute la nuit. Au moins 14 personnes sont mortes, victimes des raids aériens israéliens.

|||>> L'ESSENTIEL

• Les raids israéliens ont fait au moins 80 morts en trois jours

• A l'ouverture de la réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, Ban Ki-moon a appelé à un cessez-le-feu

A. K. et A. S. et V.R.