BFMTV

L'Iran pourrait restreindre l'accès des femmes au passeport

-

- - -

Une loi déposée devant le parlement pourrait rendre obligatoire la permission du tuteur pour toute demande de passeport concernant une femme célibataire de moins de 40 ans.

Un projet de loi visant à restreindre l’accès de certaines femmes au passeport a été déposé récemment devant le parlement iranien. Si cette loi est votée, elle obligerait les femmes célibataires de moins de 40 ans de à munir de la permission de leur "tuteur" pour toute demande.

La commission de sécurité nationale du parlement iranien a d’ores et déjà avalisé ce projet de loi fin novembre, selon le site en persan de la Deutsche Welle, cité par Courrier International. Selon le quotidien, ce texte a de grandes chances d’aboutir.

Dans la législation actuelle iranienne, le tuteur est l’époux, le père, le grand-père ou le frère de la femme concernée. Eux seuls, si ce texte passe, seront peut-être à même de décider, à l’avenir, si leur fille, petite-fille ou sœur a le droit de sortir des frontière de leur pays, et ce jusqu’à ses 40 ans.

La loi actuelle prévoit qu’une telle autorisation n’est obligatoire que jusqu’à 18 ans, sachant qu’en Iran, la majorité est fixée à 15 ans.