BFMTV

Google et Apple se lancent sur le marché iranien

Le gouvernement américain avait suspendu les exportations vers l'Iran depuis 1990

Le gouvernement américain avait suspendu les exportations vers l'Iran depuis 1990 - -

Les deux géants américains Google et Apple ont reçu l'autorisation du gouvernement américain de commercialiser leurs produits en Iran.

Après l'élection du nouveau président iranien Hassan Rohani, le gouvernement américain a décidé de lever les sanctions sur l'exportation d'appareils grand public de communications et de logiciel vers l'Iran. Cela comprend les téléphones mobiles, les ordinateurs, les logiciels informatiques mais également les applications smartphones.

Il n'en fallait pas plus pour que les deux géants américain Apple et Google se lancent à la conquête du marché iranien.

Uniquement les applications gratuites

Ce dernier a d'ailleurs demandé aux développeurs de logiciels Android de proposer leurs applications gratuite en Iran. De son côté, la marque à la pomme a retiré la république islamique de la liste des pays où ses produits sont prohibés et pourrait prochainement proposer MacBook et autre iPhone aux Iraniens.

Cette décision marque un changement de cap dans les relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Iran. Le nouveau président, Hassan Rohani, élu en juin avait déclaré "cherché la paix et la stabilité dans la région". L'exportation de produits américains vers l'Iran était interdite depuis 1990.

Soufiane Naaïmi