BFMTV

Barbecue et pantacourt dans l'Iran des années 70

Scène banale de journée entre amis pour cette photo prise en Iran dans les années 70.

Scène banale de journée entre amis pour cette photo prise en Iran dans les années 70. - 0x570x690x6c0x6c - Reddit

Une photo publiée sur un réseau de partage de photos suscite l'intérêt des internautes. La scène est banale, un barbecue entre amis, mais a été prise en Iran dans les années 70, avant la révolution et la loi islamique.

La photo publiée sur le réseau de partage de contenu Reddit, montre une scène tout à fait ordinaire. Un barbecue en famille ou avec des amis. L'homme au premier plan porte une chemise blanche nouée au niveau du ventre, le col ouvert et les manches remontées.

Derrière, plusieurs jeunes femmes pantacourt, jupe et marcel moulant. L'une regarde l'objectif et semble prendre la pose. Mais la décontraction de cette scène banale se passe il y a quarante ans. "Dans les années 70, les gens en Iran ressemblaient à ça, écrit le contributeur à l'origine du poste. Et l'homme sur la photo est mon père".

-
- © 0x570x690x6c0x6c - Reddit

4.000 commentaires en quelques jours

La photo postée il y a quatre jours a suscité plus de 4.000 commentaires sur le réseau Reddit. Les commentaires plaisantent sur l'homme qu'ils comparent à un joueur de foot ou s'interrogent sur la jeune femme qui regarde l'objectif. "D'après ce que je sais, c'était la petite-amie (ou une amie) de mon père avant qu'il rencontre ma mère, ce n'est pas très clair. Elle a fini par s'enfuir aux Etats-Unis après la révolution".

Difficile à croire que quelques années après ce cliché, le mode de vie des Iraniens a été transformé. En 1979 le régime du Shah est renversé et la république islamique instaurée. L'ayatollah Khomeiny prend alors la tête de l'Etat et met en place un régime théocratique, dont la législation s'inspire de la charia. Les libertés sont réduites, le régime prend le contrôle des institutions notamment la justice et les femmes sont écartées de la vie publique. Envolés également shorts et tops sans manches. La loi islamique oblige les Iraniennes à porter des vêtements amples et le hijab en public, le voile islamique couvrant les cheveux et le cou.

La police veille toujours au port du voile

Ces dernières années, les femmes arborent toujours le voile mais les tchadors sont fréquemment remplacés par des vêtements plus serrés. En janvier dernier, des députés iraniens avaient tenté de durcir la législation en donnant la possibilité à la police de sanctionner les femmes qui prennent ces libertés vestimentaires

Si depuis novembre la police des mœurs et de la moralité (la police religieuse) ne peut plus arrêter les femmes qui ne seraient pas habillées convenablement, la police qui dépend du ministère de l'Intérieur veille toujours. 

Carole Blanchard