BFMTV

Trois fosses communes ont été découvertes dans l'ouest de l'Irak

Le drapeau national irakien flotte sur Mossoul, le 9 novembre 2016. (illustration)

Le drapeau national irakien flotte sur Mossoul, le 9 novembre 2016. (illustration) - Ahmad Al-Rubaye - AFP

Trois fosses communes contenant des corps de civils et de soldats ont été découvertes dans la province d'Al-Anbar, dans l'ouest de l'Irak, a annoncé ce jeudi la police locale. Les autorités n'étaient pas en mesure de donner le nombre exact de corps retrouvés, se contentant d'affirmer que les fosses contenaient à elles trois plusieurs dizaines de cadavres.

"Des échantillons ont été prélevés et il a été confirmé que les corps sont ceux de civils et de soldats", a précisé un officier de police, assurant que les victimes avaient été exécutées par le groupe Daesh.

Tués par balle dans la tête

Une des fosses communes a été découverte dans la région de Saqlawiyah, au nord de la ville de Fallouja, une autre dans la région de Karma, à l'est de Fallouja, et la troisième dans le centre de Ramadi, la capitale de la province d'Al-Anbar. Ramadi est située à une centaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad et Fallouja à mi-chemin entre les deux villes.

Des forces de sécurité ont été déployées pour surveiller les trois sites et des équipes de médecine légale sont attendues sur place dans les prochains jours. Selon un représentant du "comité des martyrs" de la province d'Al-Anbar, les premiers relevés montrent que certaines victimes ont été tuées par balle dans la tête.

Les jihadistes se sont emparés de ces régions en 2014 mais en ont été délogés depuis. Ils ont mené plusieurs attaques spectaculaires contre des bases militaires de la région en 2015, capturant parfois un grand nombre de soldats ensuite exécutés.

C.H.A. avec AFP