BFMTV

Afghanistan: 11 policiers condamnés pour négligence après le lynchage d'une femme

BFMTV

Onze policiers afghans ont été condamnés mardi à un an de prison pour négligence après le lynchage par la foule en mars dernier d'une jeune femme accusée à tort d'avoir brûlé un Coran.

Huit de leurs collègues qui comparaissaient aussi ont été relaxés, fautes d'éléments à charge.

Début mai, le même tribunal avait condamné à mort quatre hommes pour le lynchage. Huit autres personnes avaient été condamnées à 16 ans de prison et 18 avaient aussi été relaxées.Tous les condamnés ont la possibilité de faire appel, a précisé le juge Safiullah Mojaddidi.

Accusée à tort de blasphème

L'Afghane de 27 ans avait été battue à mort, puis brûlée et jetée dans le lit d'une rivière à Kaboul par une foule furieuse qui l'accusait d'avoir profané le livre saint de l'islam. Or l'enquête a révélé que Farkhunda n'avait jamais brûlé le Coran, mais plutôt dénoncé les activités d'un vendeur d'amulettes comme étant non conformes à l'islam. Contrarié, ce dernier l'avait alors accusée de blasphème et mobilisé une foule pour la lyncher.

Le drame, condamné à la fois par le président Ashraf Ghani et les talibans du mollah Omar, avait provoqué de nombreuses protestations en Afghanistan, mais aussi dans plusieurs capitales européennes.

la rédaction avec AFP