BFMTV

Misrata bombardée à l'arme lourde par l'armée libyenne

LA VILLE LIBYENNE DE MISRATA BOMBARDÉE PAR LES FORCES DE MOUAMMAR KADHAFI

LA VILLE LIBYENNE DE MISRATA BOMBARDÉE PAR LES FORCES DE MOUAMMAR KADHAFI - -

TUNIS (Reuters) - Les forces loyales au régime de Mouammar Kadhafi bombardent à l'arme lourde Misrata, dernier grand bastion rebelle de l'Ouest...

TUNIS (Reuters) - Les forces loyales au régime de Mouammar Kadhafi bombardent à l'arme lourde Misrata, dernier grand bastion rebelle de l'Ouest libyen, rapportent vendredi des rebelles et des habitants.

La chaîne de télévision Al Arabia, citant des sources médicales, fait état de quatre morts et de 70 blessés.

"Il y a de lourds bombardements depuis sept heures ce matin (05H00 GMT). Ils bombardent tout: des maisons, le centre-ville", a déclaré à Reuters Saadoune al Misrati, membre du mouvement anti-Kadhafi joint par téléphone.

"Ce sont les plus lourds bombardements auxquels j'ai assistés jusqu'à présent", a-t-il ajouté.

Des écoles, des mosquées et des immeubles ont été sévèrement endommagés, rapporte Al Arabia.

Tarik, un médecin originaire de Misrata qui vit en Grande-Bretagne, dit avoir joint vendredi matin des proches et des collègues dans la ville assiégée.

"Ce matin, j'ai parlé à un médecin de Misrata, il y a de gros bombardements là-bas et des explosions dans la ville. Ils ne peuvent pas utiliser les ambulances", a-t-il dit. "Ils disent que les tirs viennent de chars et de pièces d'artillerie, pas des airs".

Le bombardement a débuté quelques heures après le vote jeudi au Conseil de sécurité de l'Onu d'une résolution ouvrant la voie à une action militaire contre le régime de Mouammar Kadhafi.

Les troupes du colonel Kadhafi ont lancé mercredi une offensive sur Misrata, ville de 300.000 habitants située à 200 km environ à l'est de Tripoli.

Rédactions de Tunis et du Caire, Benjamin Massot et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser