BFMTV

Les libéraux flamands quittent le gouvernement belge

Alexander De Croo, président des libéraux flamands, au Parlement de Bruxelles. L'Open VLD a quitté la coalition conduite par le Premier ministre belge, Yves Leterme, au pouvoir depuis seulement cinq mois. /Photo prise le 22 avril 2010/REUTERS/Yves Herman

Alexander De Croo, président des libéraux flamands, au Parlement de Bruxelles. L'Open VLD a quitté la coalition conduite par le Premier ministre belge, Yves Leterme, au pouvoir depuis seulement cinq mois. /Photo prise le 22 avril 2010/REUTERS/Yves Herman - -

BRUXELLES - Les libéraux flamands (Open VLD) ont quitté jeudi la coalition conduite par le Premier ministre belge, Yves Leterme, au pouvoir depuis...

BRUXELLES (Reuters) - Les libéraux flamands (Open VLD) ont quitté jeudi la coalition conduite par le Premier ministre belge, Yves Leterme, au pouvoir depuis seulement cinq mois.

Avec le départ de l'Open VLD, Yves Leterme qui était à la tête d'une alliance formée de cinq partis ne dispose plus que d'une majorité de 76 députés sur 150 élus à la chambre basse de parlement.

Pour expliquer leur décision, les libéraux flamands ont indiqué ne plus avoir confiance dans le gouvernement Leterme pour gérer l'épineux dossier des communautés électorales de la périphérie de Bruxelles.

Un différend oppose les partis politiques francophones et néerlandophones à propos du statut de l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV), dont les Flamands souhaitent la scission.

Les libéraux flamands avaient fait savoir mercredi qu'ils se retireraient de la coalition gouvernementale si aucun accord n'était trouvé avant jeudi.

"Nous ne sommes pas parvenus à une solution négociée et l'Open VLD n'a désormais plus confiance dans le gouvernement", a dit Alexander De Croo, président des libéraux flamands.

Yves Leterme avait déjà occupé les fonctions de Premier ministre pendant neuf mois en 2008. La Belgique avait alors connu une période d'instabilité politique avec des crises gouvernementales à répétition.

Pierre Sérisier pour le service français, édité par Gilles Trequesser