BFMTV

Le jeu Pokémon GO interdit en Iran 

-

- - -

Le célèbre jeu Pokémon Go ne fait pas l'unanimité partout. L'application a été interdite par le Haut conseil du cyberespace d'Iran en juillet dernier, comme d'ailleurs de nombreux autres sites tels que Facebook ou Twitter le sont déjà.

L'instance gouvernementale a évoqué des problèmes liés à la sécurité nationale car la plate-forme permet la géolocalisation des utilisateurs qui, selon elles, peut être utilisée à des fins d'espionnage.

"Parce que ce jeu mélange le monde virtuel et réel, il peut poser beaucoup de problèmes au pays et aux gens en termes de sécurité", a déclaré le procureur général adjoint, Abdolsamad Khoram-Abadi.

Craintes que le jeu soit utilisé pour espionner l'Iran

Quant à Alireza Al-Davoud, un analyste proche des radicaux à l'agence Tasnim, il dit craindre que le jeu américain puisse être utilisé pour espionner l'Iran, ajoutant: "Ces jeux peuvent devenir un moyen pour diriger des missiles guidés et même causer des problèmes aux ambulances et aux pompiers."

Mais certains fans sont néanmoins parvenus à traquer les créatures virtuelles à l'aide de VPN (réseaux privés virtuels) pour contourner les filtres. Disponibles dans la plupart des magasins d'informatique, les cartes VPN permettent d'accéder à Facebook, Youtube ou d'autres sites interdits pour seulement deux dollars par mois. Mais les joueurs regrettent cependant l'absence de "PokeStops" ou d'"arènes" virtuelles sur les cartes du jeu.