BFMTV

La photo d'une infirmière endormie, symbole de l'épidémie du coronavirus en Italie

Masque sur le visage, elle s'est endormie après une garde sur un bureau, dans son hôpital situé dans une zone particulièrement touché par le coronavirus.

Symbolique de la crise du coronavirus, la photo a fait le tour de l'Italie, et a été publiée en une de plusieurs quotidiens du pays. On y voit une infirmière, masque de protection sur la bouche, charlotte sur la tête, et visiblement encore dans sa tenue de travail, endormie sur un bureau, sur un oreiller de fortune. Le cliché a été pris par une médecin de l'hôpital de Crémone, en Lombardie, qu'il l'a ensuite posté sur sa page Facebook le 8 mars.

L'Italie a adopté des mesures de restriction sévères sur tout le pays, afin de stopper la propagation du virus, alors que plus de 8000 Italiens ont été infectés par le Covid-19, en faisant le quatrième pays le plus contaminé au monde, derrière la Chine, la Corée du Sud et l'Iran.

"Un moment de désespoir"

Elena Pagliarini, l'infirmière de 40 ans photographiée, travaille dans l'hôpital de Crémone, ville particulièrement touchée par l'épidémie. Le cliché a été pris à six heures du matin, entre deux gardes, alors que les services de l'hôpital croulaient sous les patients consultant pour le coronavirus.

"C'était un moment de désespoir", raconte l'infirmière au journal italien Corriere della Sera, "je me sentais impuissante. Avant de m'endormir, j'ai beaucoup pleuré, puis je me suis effondrée".

"J'ai hâte que ça se termine"

Elena Pagliarini s'est dit d'une part "gênée de se retrouver dans les journaux", mais elle raconte également qu'elle apprécie aussi avoir reçu depuis la publication du cliché de nombreux messages de soutien. L'infirmière se dit plus "inquiète" que "fatiguée" par la crise actuelle, notamment parce qu'elle combat "un ennemi qu'on ne connait pas. J'ai hâte que ça se termine".

De son côté, la médecin ayant photographié sa collègue déclare avoir éprouvé "une profonde tendresse", devant l'infirmière, dormant sur un oreiller de fortune. Elle raconte avoir voulu dire "l'humanité" des personnels soignants avec cette photo, malgré le rythme difficile imposé et l'énergie que cette crise sanitaire réclame.

"Restez à la maison"

Francesca Mangiatordi lance dans le même temps un appel à la population, afin d'aider les médecins et infirmiers des hôpitaux: "restez à la maison et respectez les règles", soit les mesures barrières, afin de ne pas attraper et de ne pas répandre le Covid-19.

D'autres témoignages de personnels hospitaliers épuisés et appelant la population italienne à rester chez elle sont diffusés. La Repubblica a par exemple publié la photo d'une infirmière, prenant en photo son visage où les masques de protection à répétition ont tracé des ecchymoses. 

Des appels aux dons pour les hôpitaux ont émergé en Italie ces derniers jours pour venir en aide aux hôpitaux. Entre l'afflux de patients, le manque parfois de matériel ou de chambres, mais aussi les personnels qui sont contaminés et tombent malades, certains établissements se retrouvent submergés.

Salomé Vincendon