BFMTV

La lutte contre l'Etat Islamique "durera des années"

John Kirby, le porte-parole du Pentagone, a rappelé la capacité de l'Etat Islamique à s'adapter à ses adversaires.

John Kirby, le porte-parole du Pentagone, a rappelé la capacité de l'Etat Islamique à s'adapter à ses adversaires. - Win McNamee - Getty Images North America - AFP

Un porte-parole de l'armée américaine a déclaré à la BBC que le bombardement de l'EI en Syrie avait atteint ses objectifs, prépare la coalition à une action plus longue.

Les plus de 200 bombardements lancés par les Etats-Unis et leurs alliés contre l'Etat Islamique depuis août ne seraient qu'un début, selon l'armée américaine. "Il va falloir un gros effort de la part de tous les pays concernés. Nous pensons qu'il faut parler en termes d'années", a reconnu mercredi l'amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone, interrogé par la BBC.

Selon lui, les jihadistes "s'adaptent aux nouvelles menaces, et il est dur de prévoir ce qu'ils feront". "Nous les avons vu s'adapter et changer leurs tactiques en Irak: ils changent leur façon de communiquer, d'agir et de contrôler leurs forces… Mais nous savons aussi nous adapter", a-t-il ajouté.

Les premières frappes en Syrie ont "déstabilisé" l'El

Pourtant, le porte-parole estime que les bombardements américains de mardi ont "touchés les cibles que nous visions, et déstabilisés et dégradés les capacités de l'EI à agir depuis la Syrie".

Les Etats-Unis et leurs alliés arabes s'étaient pour l'instant contentés d'attaquer l'El en Irak. La France compte d'ailleurs éviter d'intervenir en Syrie, où l'intervention contre les forces jihadistes pourrait renforcer le régime de Bachar al-Assad.

Joseph Sotinel