BFMTV

L'enfant retrouvé mort dans le train d'atterrissage d'un avion à Roissy était âgé de 14 ans

Mercredi dernier, un jeune Ivoirien était retrouvé mort à Roissy dans le train d'atterrissage d'un avion en provenance d'Abidjan. L'identité et l'âge de la victime sont désormais connus.

Près d'une semaine après la découverte du corps d'un adolescent, d'abord décrit comme celui d'un enfant, retrouvé inerte mercredi dernier dans le train d'atterrissage d'un Boeing 777 d'Air France à Roissy, en provenance d'Abidjan, le nom et l'âge de la jeune victime sont désormais connus.

Comme des milliers d'Ivoiriens qui tentent l'émigration clandestine chaque année, Laurent Barthélémy Ani Guibahi, 14 ans, a voulu rejoindre l'Europe sans prévenir ses parents. Aveuglé par ce rêve d'El Dorado, il est mort, n'imaginant pas que le froid et l'altitude le tueraient à coup sûr.

Dans le quartier populaire de Yopougon, à Abidjan, et, plus précisément au lycée municipal Simone Gbagbo, où il était scolarisé, c'est le choc.

"Je me sens perdu tellement le choc est brutal"

Selon la proviseure-adjointe de l'établissement, l'inquiétude avait commencé à monter dès le début de semaine dernière. "Lorsque les parents ont appris que leur enfant n’était pas au lycée le lundi, n’était pas venu à l’école le mardi, ils ont fait un avis de disparition que nous avons affiché", raconte Liliane Ngoran. 

Car cet adolescent qui disait rêver de voir la Tour Eiffel avait dissimulé ses intentions aux siens. La fin dramatique de ce voyage que personne n'avait vu venir bouleverse.

Antoine Mel Gnangne, l'un des ses éducateurs, confie ainsi: "Je suis affolé. Parce que les enfants quand ils sont avec nous, nous devenons immédiatement leurs parents. Moi, je dis que c’est mon enfant, c’est mon enfant. Je me sens perdu tellement le choc est brutal."

Les professeurs ont décidé d'organiser des séances de sensibilisation pour éviter de nouveaux drames. 

Parmi les 25 millions d'Ivoiriens, des milliers tentent d'immigrer clandestinement chaque année. Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), en nombre de migrants clandestins, la Côte d'Ivoire se situe en troisième position. En 2017, 8753 migrants ivoiriens arrivés en Italie étaient âgés de 14 à 24 ans, selon les chiffres du Centre de volontariat international (CEVI), une ONG italienne.

Juliette Andrieux, avec Robin Verner