BFMTV

Juge à la Cour suprême: Donald Trump annoncera son candidat mardi

Le policier est jugé au tribunal correctionnel de Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

Le policier est jugé au tribunal correctionnel de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. - Bertrand Guay - AFP

Donald Trump, le président des États-Unis, va annoncer mardi le nom de son candidat pour occuper le neuvième siège de magistrat à la cour suprême.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a indiqué lundi qu'il annoncerait mardi soir le nom de son candidat pour occuper le neuvième siège de magistrat à la Cour suprême, décision cruciale dont les répercussions se feront sentir pendant des décennies.

"J'ai pris ma décision sur la personne que je vais nommer pour la Cour suprême des Etats-Unis", a indiqué, dans un tweet, le président républicain. "L'annonce sera faite en direct mardi à 20H00" (mercredi 01H00 GMT)", a-t-il ajouté, alors qu'il avait initialement prévu de le faire jeudi. 

La Cour suprême tranche sur les dossiers sensibles

La plus haute instance judiciaire des Etats-Unis est menacée de blocage depuis le décès en février 2016 du juge conservateur Antonin Scalia car elle ne fonctionne qu'avec huit magistrats au lieu de neuf: quatre juges conservateurs et quatre progressistes.

Avortement, mariage homosexuel, port d'armes à feu... La Cour suprême est régulièrement appelée à trancher sur des dossiers très sensibles qui touchent à la vie quotidienne des Américains. Ses juges sont nommés à vie par le président. Ils doivent être confirmés par un vote du Sénat.

Le prédécesseur démocrate de Donald Trump, Barack Obama, avait proposé le magistrat Merrick Garland dès mars dernier pour le remplacer mais le Sénat, dominé par les républicains, a refusé de l'auditionner.

G.D. avec AFP