BFMTV

Importante découverte archéologique au Pérou

Des archéologues ont découvert neuf tombes de la culture Huari au Pérou, à une trentaine de kilomètres du Machu Picchu, sur le site d'Espiritu Pampa, dans la région de Cuzco. Les archéologues ont notamment trouvé plus de 100 céramiques, 233 pièces d'argen

Des archéologues ont découvert neuf tombes de la culture Huari au Pérou, à une trentaine de kilomètres du Machu Picchu, sur le site d'Espiritu Pampa, dans la région de Cuzco. Les archéologues ont notamment trouvé plus de 100 céramiques, 233 pièces d'argen - -

LIMA (Reuters) - Des archéologues ont découvert neuf tombes de la culture Huari au Pérou, à une trentaine de kilomètres du site du Machu Picchu, ont...

LIMA (Reuters) - Des archéologues ont découvert neuf tombes de la culture Huari au Pérou, à une trentaine de kilomètres du site du Machu Picchu, ont annoncé jeudi des experts.

Les restes funéraires ont été découverts à Vilcabamba, dans la région de Cuzco, dans l'est du Pérou. A l'intérieur des tombes, les archéologues ont trouvé plus de 100 céramiques, 233 pièces d'argent et 17 d'or.

"Pour nous, il s'agit de la plus importante découverte de ces dernières années. Je crois qu'après le Machu Picchu, ce sera la plus grande découverte que nous allons pouvoir montrer", a déclaré Juan Garcia, président de la direction nationale de culture de Cuzco.

Grâce à la mise au jour de ces tombes, il est établi que la civilisation Huari, qui s'est développée entre 700 et 1.200 après J.C., a laissé une forte empreinte à la culture inca qui s'est développée par la suite.

"Nous savons désormais que ce lieu était occupé avant l'arrivée des Incas", a expliqué Garcia.

"Les Incas auraient été inspirés par la culture Huari pour pouvoir développer tout leur système politique. Les Huaris et les Incas sont les deux grandes expressions de l'Etat préhispanique", a indiqué le ministre de la Culture péruvien Juan Ossio à la radio RPP.

A l'apogée de l'empire inca au XVe siècle, les frontières de la civilisation précolombienne s'étendaient du centre du Chili actuel à la Colombie.

Cette découverte intervient alors que le Pérou s'apprête à célébrer en juillet le centenaire de la découverte du Machu Picchu. Pour les festivités, l'université de Yale devrait rendre des milliers de pièces de céramique, bijoux et autres momies au pays andin. L'explorateur américain Hiram Bingham, qui a découvert en 1911 le site inca à l'abandon, avait emporté des milliers d'objets à l'université de Yale, où il avait étudié.

Marco AquinoBenjamin Massot pour le service français