BFMTV

Harvey Weinstein inculpé à Los Angeles pour deux cas d'agression sexuelle

Harvey Weinstein est arrivé au tribunal de New York ce lundi 6 janvier 2020 - KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Harvey Weinstein est arrivé au tribunal de New York ce lundi 6 janvier 2020 - KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP - -

Alors que le procès de l'ancien producteur hollywoodien pour agression sexuelle s'est ouvert ce lundi à New York, Harvey Weinstein est cette fois inculpé à Los Angeles pour deux cas d'agression sexuelle.

Harvey Weinstein a été inculpé à Los Angeles pour deux cas d'agression sexuelle commis en 2013, ont annoncé ce lundi les services du procureur, le jour même où le procès du magnat déchu d'Hollywood s'ouvrait à New York.

Harvey Weinstein est accusé d'être entré de force dans la chambre d'hôtel d'une femme pour la violer, le 18 février 2013, puis d'en avoir agressée une autre dans une chambre d'hôtel de Beverly Hills le lendemain, selon un communiqué de la procureure Jackie Lacey transmis à l'AFP. L'identité des deux victimes n'a pas été précisée.

Une arrivée au tribunal aidé d'un déambulateur

"Nous croyons que les preuves établiront que l'accusé a utilisé son pouvoir et son influence pour avoir accès à ses victimes puis commettre des crimes violents à leur encontre", déclare Jackie Lacey, qui "félicite les victimes" pour avoir eu le courage de témoigner. 

Le producteur de cinéma, accusé de multiples abus sexuels par des vedettes ou des femmes anonymes, risque jusqu'à 28 ans de prison s'il est condamné en Californie. Les services du procureur ont demandé une caution de cinq millions de dollars.

Entamée voici deux ans à la suite des premières plaintes suscitées par le mouvement #MeToo, l'enquête se poursuit sur les allégations visant Harvey Weinstein à Los Angeles et Beverly Hills notamment. L'ancien magnat de Hollywood est arrivé lundi matin dans une veste sombre, appuyé sur un déambulateur, au tribunal d'Etat de Manhattan et a ensuite pénétré dans la salle d'audience.

Jeanne Bulant avec AFP