BFMTV

Groenland: les impressionnantes images de la fonte des glaces

Photo illustrant la fonte des glaces au Groenland

Photo illustrant la fonte des glaces au Groenland - BFMTV

Pour la seule journée du 1er août, le Groenland a perdu onze milliards de tonnes de banquise.

La situation au Groenland est extrêmement alarmante. En milieu de semaine passée, une vidéo, très largement partagée sur les réseaux sociaux, a montré un torrent d'eau situé au niveau d'un pont à Kangerlussuaq, une ville située à l’ouest de cette gigantesque île, qui correspondait en fait au résultat de la fonte d’une partie des glaces de la région.

Comme l'alertait sur Twitter Ruth Mottram, climatologue de l'Institut danois de météorologie (DMI), pour la seule journée du 1er août, le Groenland a perdu onze milliards de tonnes de banquise soit, comme l’évalue FranceInfo, l’équivalent de 4,4 millions de piscines olympiques.

Et les prévisions ne sont guère réjouissantes. Comme l’explique encore l'expert danois, la température douce devrait se poursuivre encore quelques jours sur l’île avant le retour d’un climat plus froid.

Sur une carte diffusée sur le site du DMI, on voit précisément l’impact d’un tel réchauffement. Le long des côtes, de nombreuses zones de banquise perdent peu à peu de la masse, en raison d’une fonte accélérée.

Comme l’explique Clare Nullis, porte-parole de l'Organisation mondiale météorologique, qui dépend des Nations unies et dont les propos sont rapportés par nos confrères, cette situation, conjuguée à une fonte de la calotte glaciaire, qui fond trois fois plus vite qu’en temps normal, favorise la montée des eaux des océans.

"Pour le seul mois de juillet, la calotte a perdu 160 milliards de tonnes de glace par la fonte de surface. Cela représente l'équivalent de 64 millions de piscines olympiques. Pour le seul mois de juillet", conclut-elle.
Hugo Septier