BFMTV

Explosions et fusillade à Kandahar, en Afghanistan

EXPLOSIONS DANS LA VILLE AFGHANE DE KANDAHAR

EXPLOSIONS DANS LA VILLE AFGHANE DE KANDAHAR - -

KANDAHAR, Afghanistan (Reuters) - Deux explosions ont retenti samedi à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, et une fusillade a opposé des hommes...

KANDAHAR, Afghanistan (Reuters) - Deux explosions ont retenti samedi à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, et une fusillade a opposé des hommes réfugiés dans un bâtiment et des membres des forces de sécurité postés dans les locaux du gouverneur de la province, a constaté un journaliste de Reuters sur place.

Une première déflagration a été entendue près du complexe fortifié du gouverneur Tooryalai Wesa dans le centre de la ville. Une deuxième explosion a retenti quelques minutes plus tard dans la partie ouest de Kandahar.

Une fusillade a éclaté après la première explosion. Le journaliste de Reuters sur place a vu des hommes réfugiés dans un bâtiment commercial de cinq étages échanger des coups de feu avec les forces de sécurité présentes dans le complexe abritant les bureaux du gouverneur.

On ignore l'origine des explosions. On ne sait pas non plus s'il y a des victimes et si le gouverneur était présent au moment de l'incident.

Les taliban ont annoncé samedi dernier le lancement de leur "offensive de printemps" contre les forces étrangères et les autorités afghanes qu'elles soutiennent.

Bastion originel des taliban, Kandahar a été l'un des principaux enjeux des opérations militaires menées au cours de l'année 2010, la plus violente en Afghanistan depuis le renversement du régime taliban par une coalition emmenée par les Etats-Unis après les attentats du 11-Septembre.

Le chef de la police de Kandahar, le général Khan Mohammed Mujahid, a été tué en avril dans un attentat suicide commis par un homme vêtu d'un uniforme de police.

Quelques heures avant ces explosions, les taliban ont affirmé que la mort d'Oussama ben Laden allait insuffler une nouvelle vigueur à l'insurrection en Afghanistan.

Les taliban avaient laissé le chef d'Al Qaïda faire de l'Afghanistan le repaire de son organisation, auteur des attentats à New York et Washington le 11 septembre 2001.

Oussama ben Laden a été tué dans la nuit de dimanche à lundi au Pakistan par un commando américain, après quasiment 10 ans de traque.

Al Qaïda a promis de venger la mort de son chef.

Ismail Sameem; Bertrand Boucey pour le service français