BFMTV

Viande de cheval : un trader néerlandais suspecté

L'affaire de la viande de cheval secoue l'industrie agroalimenaire en Europe.

L'affaire de la viande de cheval secoue l'industrie agroalimenaire en Europe. - -

L’affaire de la viande de cheval roumaine a son premier suspect. Jan Fasen, courtier néerlandais, est fortement soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire entre les abattoirs roumains et les sociétés de viande européennes.

Il est le principal suspect dans l’affaire de la viande de cheval qui agite l’industrie agroalimentaire en Europe, selon le Guardian. Jan Fasen, un courtier néerlandais, dirigeant d’une société écran basée à Chypre, serait l’intermédiaire entre les abattoirs roumains et les sociétés européennes qui ont commercialisé de la viande de cheval à la place de la viande de bœuf.

L’homme d’affaires n’en est pas à son premier fait d’armes. Il y a tout juste un an, il avait été condamné à un an de prison pour avoir vendu de la viande hallal alors qu’il s’agissait en réalité de viande de cheval mexicaine et brésilienne.

Spanghero nie toute implication

La viande de cheval que l’homme est soupçonné d’avoir fait passer pour de la viande de bœuf a été expédiée par camions à Breda, aux Pays-Bas, avant d’être redistribuée à différents clients européens, dont l’entreprise française Spanghero.

Cette dernière nie cependant toute implication dans l’affaire, malgré des bons de commande gênants de l’entreprise que s’est procuré Le Parisien. On peut y lire que la société française a bien acheté pour 42 tonnes de viande de cheval congelée.

T. R. (article) et Mariam Pirzadeh et Pauline Ranger (sujet vidéo)