BFMTV

Suisse: "plusieurs personnes" ensevelies dans une avalanche à Crans-Montana

L'accident est survenu dans l'après-midi, dans le secteur de la Plaine-Morte, selon un communiqué de la police du canton suisse du Valais. Les secours sont sur place.

"Plusieurs personnes" ont été emportées par une avalanche, ce mardi, sur une piste de la station suisse de Crans-Montana, a annoncé la police du canton du Valais. Quatre personnes ont été blessées dont un grièvement, mais plusieurs personnes pourraient toujours être ensevelies sous l'épaisse couche de neige.

L'accident est survenu en début d'après-midi, dans le secteur de la Plaine-Morte, indique un communiqué de la police. Le texte précise que "les secours sont sur place".

"Entre 10 et 12 personnes" toujours ensevelies

Selon Le Nouvelliste, un quotidien local, qui cite le président de la station, "entre dix et douze personnes" seraient toujours ensevelies. "Nous sommes sous le choc et nous espérons une issue positive pour ces personnes", a déclaré Nicolas Féraud au journal. 

La coulée de neige a traversé le bas de la piste de la Plaine Morte et l'a recouverte sur trois à quatre cents mètres, expliquent par ailleurs nos confrères du Nouvelliste. 

Un témoin cité par le journal affirme que quatre personnes ont déjà été extraites de l'avalanche. Elle dit cependant ignorer leur état de santé.

Secteur skiable le plus élevé de la station de la Plaine-Morte

La Plaine-Morte, qui culmine à près de 3000 mètres, est le secteur skiable le plus élevé de la station. En cette semaine de vacances scolaires, il était probablement très fréquenté. 

Dans un communiqué, le Département de la communication de Crans-Montana indique que l'avalanche s'est produite "sur la piste Kandahar au lieu-dit Passage du Major" et que "l'alarme a été donnée à 14h23 par un patrouilleur". "En l'état actuel, la société (de Crans-Montana) ne peut confirmer d'éventuelles victimes".

Le site internet du domaine skiable indique que le risque d'avalanche était de 2 sur une échelle graduée de 1 à 5. 

Une avalanche sur une piste balisée est très rare, car elles touchent le plus souvent des zones hors piste. 

Clémentine Piriou avec AFP