BFMTV

A l'ONU, Valérie Trierweiler plaide pour les femmes de RDC

BFMTV

La première dame française, Valérie Trierweiler, a plaidé jeudi à Genève pour un engagement de la communauté internationale en faveur des femmes violées en République démocratique du Congo (RDC). Elle intervenait en parallèle à la session du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, dans son rôle d'"ambassadrice" de la Fondation France-Liberté.

Devant de nombreux ambassadeurs de pays occidentaux et de pays africains, elle a demandé que le Conseil des Droits de l'Homme adopte, dans sa prochaine session en septembre, une résolution "pour mettre fin à l'impunité". "J'espère faire sortir du silence ce drame, un drame dont on ne parle pas, qui dure depuis plus de vingt ans, 500. 000 femmes ont été violées", a-t-elle noté.

A lire aussi: Trierweiler pistée par la Manif pour tous à Genève

M. T. avec AFP