BFMTV

Italie: il sauve un enfant de 2 ans tombé sur les rails du métro de Milan

Une rame de la ligne du métro de Milan où a eu lieu l'incident.

Une rame de la ligne du métro de Milan où a eu lieu l'incident. - MARCO BERTORELLO / AFP

Un jeune homme de 18 ans est descendu sur les rails pour sauver le petit garçon alors que le prochain métro arrivait dans une minute.

Les caméras de vidéosurveillance ont immortalisé la scène. Il était près de 15 heures mardi, à la station Repubblica, dans le métro de Milan, en Italie, quand un petit garçon a échappé à la vigilance de sa mère et est parti en courant vers les rails, avant de tomber du quai. Le prochain métro était annoncé dans une minute. La mère de l'enfant, qui était âgé de 2 ans et demi, a alors rejoint le bord du quai, paniquée, pour constater sa chute.

Un jeune homme qui se trouvait près d'eux a décidé de descendre sur les rails et a permis de sauver l'enfant, en le rendant à sa mère, avant de remonter lui-même. Ce que les caméras ne montrent pas, mais que des témoins ont raconté à la presse italienne, c'est que le train affiché dans une minute a fini par arriver à la station et que la conductrice a immédiatement arrêté l'engin, permettant à l'enfant et à son sauveur de regagner le quai. 

"Je me suis dit que j'avais une minute"

"J'ai fait ce qui me semblait juste", a raconté le jeune homme à La Stampa, refusant le terme de "héros". Agé de 18 ans et prénommé Lorenzo, il a expliqué avoir réagi spontanément, devant les pleurs de l'enfant et le désespoir de sa mère.

"Je me suis dit 'j'ai une minute', je descends, je le prends et j'arriverai à remonter", a-t-il confié.

Le jeune homme a reconnu s'être repassé mentalement la scène par la suite et avoir réalisé qu'il n'aurait sans doute pas eu le temps de remonter sur le quai si la conductrice n'avait pas freiné. Il a ajouté qu'il n'avait pris conscience du risque encouru qu'après les faits.

Reçus par le maire de Milan

Pour remercier Lorenzo et la conductrice du métro, prénommée Claudia, le maire de la ville, Giuseppe Sala, les a reçus tous les deux mercredi. "Je les ai remerciés chaleureusement, certain de parler au nom de tous les Milanais", a écrit le maire sur sa page Facebook, accompagnant son message d'une photo. 
Charlie Vandekerkhove